Mercedes a manqué de vitesse de pointe face à Ferrari

partages
commentaires
Mercedes a manqué de vitesse de pointe face à Ferrari
Par :
30 mars 2019 à 16:34

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont dû s'avouer vaincus face aux Ferrari en qualifications. Si le Britannique ne considère pas la Scuderia imbattable, son équipe déplore tout de même le manque de vitesse de pointe.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10
Toto Wolff, directeur exécutif, Mercedes AMG, lors de la conférence de presse
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10

Les essais libres n'avaient pas menti, malgré la prudence des deux camps. Ferrari a bel et bien l'avantage en rythme pur à Bahreïn, et la Scuderia l'a prouvé en verrouillant la première ligne de la grille de départ. Troisième, Lewis Hamilton doit s'avouer vaincu, mais les trois dixièmes de retard sur la pole position de Charles Leclerc ne représentent pas un fossé irrémédiable en vue de la course, selon le Britannique. 

"J'ai vraiment aimé ces qualifs et voir les progrès faits tout au long du week-end", confie le quintuple Champion du monde à sa descente de voiture. "Ferrari est très rapide et Charles a fait un travail incroyable."

"Dans mon second tour, il y avait un peu de temps [à trouver] encore. Demain est la journée importante et on va livrer un beau combat, c'est sûr. Ils [Ferrari] ont montré un rythme incroyable mais ça ne veut pas dire qu'ils sont invincibles, on va tout faire pour les battre." 

Lire aussi:

Pour Toto Wolff, l'issue de cette seconde séance de qualifications de l'année correspond à ce que redoutait Mercedes. La déception est palpable dans les propos du directeur de l'écurie allemande, qui avait prévenu il y a deux semaines que Melbourne ne préfigurait en rien la constitution de la hiérarchie. L'inquiétude provient principalement du manque de vitesse de pointe des Flèches d'Argent sur le tracé de Sakhir. 

"Je pense que c'est ce que nous attendions après les essais libres", lâche l'Autrichien au micro de Sky Sports. "C'est un peu une déception, car il y a un écart important avec lequel partir."

"Sur les longs relais, ça va, ça a l'air bon, mais nous manquons de vitesse en ligne droite et ce n'est pas super, on a besoin d'une auto rapide en ligne droite. C'est une combinaison [de traînée et de puissance] et on réalise qu'on manque de vitesse, on analyse cela."

 

 
Article suivant
Ferrari : "Ça ne sera pas la dernière" pour Leclerc

Article précédent

Ferrari : "Ça ne sera pas la dernière" pour Leclerc

Article suivant

Éliminé en Q2, Gasly déplore une Red Bull "nerveuse"

Éliminé en Q2, Gasly déplore une Red Bull "nerveuse"
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu