Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
40 jours

Hamilton : "La météo était vraiment compliquée"

partages
commentaires
Hamilton : "La météo était vraiment compliquée"
Par :
2 août 2019 à 15:45

Lewis Hamilton a insisté sur les difficultés provoquées par la pluie à Budapest, alors que le sentiment pour les observateurs n'était pas forcément fidèle à la réalité des conditions de piste.

Après un Grand Prix d'Allemagne difficile, marqué par les erreurs et par une condition physique qui n'était pas optimale, Lewis Hamilton avait hâte de se relancer au volant de sa Mercedes pour remettre les choses en ordre. Ce fut chose faite avec le meilleur chrono signé lors de la séance matinale, mais la pluie venue perturber la deuxième séance a empêché tout le monde de pousser plus loin le travail sur les monoplaces. De quoi provoquer un brin de frustration, surtout dans des conditions qui étaient parfois difficiles à saisir pour le grand public, vu de l'extérieur. 

Lire aussi:

"Les EL1 ont été une bonne séance", résume le quintuple Champion du monde. "Naturellement, on voulait retrouver un meilleur feeling en revenant tout de suite dans la voiture et, oui, c'était le cas, l'équilibre était plutôt chouette. Nous avons fait quelques changements pendant la pause déjeuner mais nous n'avons malheureusement pas vraiment pu les tester."

"La météo était vraiment compliquée. Je ne sais pas si les gens se rendent compte quand on pilote sous la pluie : depuis la voie des stands on dirait que ce n'est que du crachin, et pareil avec les caméras. C'est difficile de savoir quand c'est trempé ou sec. Quand on pilote, il pleut partout, beaucoup. C'est donc compliqué, et c'est aussi une surface assez foncée donc on ne peut pas vraiment déceler les flaques, voir si c'est sec ou non. On a juste l'impression que c'est totalement sec ou totalement humide ! Il n'y avait pas vraiment d'intérêt à sortir sous la pluie. Si l'on sait que ce sera mouillé dimanche, mouillé samedi, mouillé tout le week-end, on peut faire des petits changements pour trouver l'équilibre sous la pluie, mais c'est peu pertinent quand on sait que la course sera vraisemblablement sur le sec."

Red Bull suscite la curiosité chez Hamilton

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15

Dans le clan du Britannique, et plus généralement du constructeur allemand, la volonté d'effacer la déroute d'Hockenheim est perceptible. Néanmoins, le Hungaroring est un terrain de jeu qui pourrait être taillé pour confirmer la belle dynamique entretenue par Red Bull Racing depuis le mois de juin. Interrogé sur ce concurrent qui vient de manière de plus en plus constante se mêler à la bagarre, jusqu'à faire mieux que Ferrari ces dernières semaines, Hamilton se montre lucide, et joue aussi la carte de la piqûre de rappel.

"Je crois que les gens doivent se souvenir que c'est une équipe qui a remporté plusieurs titres mondiaux, ils ont toujours eu une très bonne voiture", souligne-t-il. "Ils ont Adrian Newey, qui est l'un des meilleurs concepteurs en F1. Ils ont décliné avec un peu moins de puissance, avant de connaître une période où ils avaient un peu moins d'appui aérodynamique que la plupart des autres, puis ils ont vraiment commencé à bien utiliser cette voiture, et les deux pilotes commencent à faire de belles performances, leur second pilote commence à le faire. Ils sont au rendez-vous, et c'est clairement une très bonne voiture." 

Lire aussi:

"Et nous sommes bien sûr dans un moment où ça leur convient bien, car les gens doivent se rappeler qu'une voiture est parfois meilleure selon les endroits. Une voiture n'est pas toujours la meilleure tout au long de la saison. En Autriche, Red Bull avait un meilleur package pour ce circuit, qui fonctionnait bien avec les températures, avec tout le reste. Même par rapport à nous avec une bonne voiture, et face à Ferrari. Ce pourrait être ça ce week-end, je pense que Singapour sera excellent pour eux aussi. Quand nous serons dans des endroits comme Monza, ça pourrait être différent maintenant qu'ils ont un nouveau moteur, ils ne sont pas en manque de puissance. Je pense qu'à certains endroits ils ont plus de puissance que nous. Ce sera intéressant de voir comment ils se comportement sur ces autres Grands Prix."

Hungary GP de Hongrie - Essais Libres 2

Cla Pilote Chassis Tours Temps
1 France Pierre Gasly Red Bull 16 1'17.854
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 12 1'17.909
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 15 1'17.995
4 Finland Valtteri Bottas Mercedes 18 1'18.184
5 Australia Daniel Ricciardo Renault 13 1'18.597
Article suivant
EL2 - Gasly avant la pluie, Albon dans le mur

Article précédent

EL2 - Gasly avant la pluie, Albon dans le mur

Article suivant

Satisfait de sa journée, Gasly attend de voir le rythme des Ferrari

Satisfait de sa journée, Gasly attend de voir le rythme des Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Lieu Hungaroring
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine