Hamilton se sent "un million de fois mieux" qu'en 2016

Alors que le titre 2021 sera attribué dans quelques heures à Abu Dhabi, Lewis Hamilton estime être dans un meilleur état d'esprit qu'en 2016, face à son ancien coéquipier Nico Rosberg.

Hamilton se sent "un million de fois mieux" qu'en 2016

En 2021 et pour la quatrième fois de sa carrière, Lewis Hamilton a l'opportunité de devenir Champion du monde à Abu Dhabi. Le pilote Mercedes avait premièrement échoué dans les Émirats en 2010, laissant la victoire et le titre à Sebastian Vettel avant de triompher en 2014. Deux ans plus tard, il avait tout tenté pour faire reculer Nico Rosberg mais la deuxième place de son coéquipier lui avait rapporté suffisamment de points pour se maintenir en tête du championnat.

Un scénario similaire à celui de 2016 a lieu cette saison puisque Hamilton aborde encore la dernière manche en deuxième position. Toutefois, et même s'il prendra le départ derrière son rival Max Verstappen alors qu'il a besoin de terminer devant lui pour être couronné, le Britannique estime être dans une bien meilleure position qu'il y a cinq ans.

"C'est un scénario très, très différent. Aujourd'hui, je me sens complètement différent et je me sens un million de fois mieux que je ne l'étais [en 2016]. Je me sens bien", a commenté le pilote Mercedes avant d'ajouter : "Ce n'est pas quelque chose que je veux approfondir, je suis tout simplement à un moment différent de ma vie par rapport à 2016. [Je suis] confronté à une résistance différente et, cette fois, je suis beaucoup plus heureux."

Lewis Hamilton et Nico Rosberg ne s'étaient fait aucun cadeau en 2016, ce qui avait provoqué de vives tensions au sein de l'équipe Mercedes. De façon mémorable, les deux pilotes étaient allés au contact au départ du Grand Prix d'Espagne, ce qui avait aidé Max Verstappen à remporter sa première victoire en F1, ainsi que dans le dernier tour du Grand Prix d'Autriche.

Le pilotage du Britannique comptait également quelques lacunes cette année-là, puisque de mauvais départs tout au long de la saison lui avaient fait perdre des positions et un temps précieux sur son rival. Depuis, les erreurs se sont raréfiées, ce qui pousse à se demander si Hamilton est aujourd'hui un meilleur pilote qu'en 2016. Pour l'intéressé, la réponse à cette question est évidente : "Oui. Et [un meilleur] coéquipier."

Lire aussi :

partages
commentaires
Wolff certain que la finale ne tournera pas au pugilat
Article précédent

Wolff certain que la finale ne tournera pas au pugilat

Article suivant

Bottas : "Je suis prêt à sacrifier ma course" pour Hamilton

Bottas : "Je suis prêt à sacrifier ma course" pour Hamilton
Charger les commentaires