Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Course dans
07 Heures
:
52 Minutes
:
49 Secondes
23 oct.
Prochain événement dans
25 jours
31 oct.
Prochain événement dans
33 jours
13 nov.
Prochain événement dans
46 jours
04 déc.
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
75 jours

Hamilton : "Pas le bon moment" pour négocier avec Mercedes

partages
commentaires
Hamilton : "Pas le bon moment" pour négocier avec Mercedes
Par :

Le contrat de Lewis Hamilton avec Mercedes prendra fin au terme de la saison 2020, mais le sextuple Champion du monde n'est pas pressé de prolonger avec son écurie actuelle.

Que se prolonge le partenariat entre Lewis Hamilton et Mercedes ne semble être qu'une formalité. Les deux parties ont déjà remporté 66 victoires et cinq titres mondiaux ensemble – à comparer aux 72 succès et cinq couronnes mondiales de Michael Schumacher chez Ferrari – et le Britannique de 35 ans, qui n'a pas l'intention de quitter la Formule 1 prochainement, n'a aucun intérêt à se séparer de l'écurie la plus compétitive du plateau.

Lire aussi :

Néanmoins, Hamilton estime qu'en raison de la crise économique provoquée par le coronavirus, il serait presque déplacé pour lui de s'engager dans des discussions avec la marque à l'étoile, alors que son contrat actuel lui permet de gagner une quarantaine de millions d'euros.

"Franchement, ça ne paraît simplement pas être le bon moment", a déclaré l'Anglais la semaine dernière. "Quand on pense à tous ceux qui ont perdu leur emploi dans le monde entier, à ceux qui sont au chômage, négocier un gros contrat ne semble pas être la chose la plus importante à laquelle je doive consacrer du temps tout de suite. Le fait est que je veux continuer avec l'équipe, et ce n'est pas un gros effort pour nous de faire une réunion et de concrétiser ça. Mais je ne me sens pas à l'aise avec ça tout de suite, et nous allons donc attendre un peu plus longtemps."

Hamilton a toutefois précisé qu'il ne discutait avec aucune autre écurie et a ajouté : "Cela se fera à un moment ou à un autre. Je ne suis pas stressé."

Valtteri Bottas, Mercedes-AMG Petronas F1, en conférence de presse

Valtteri Bottas, en revanche, s'est empressé de signer un nouveau contrat avec Mercedes, lui qui subit le contexte quelque peu inconfortable de n'avoir que des accords d'un an depuis qu'il a rejoint l'écurie en 2017. Pour 2019 et 2020, le Finlandais était concurrencé par Esteban Ocon, ce dernier désormais lié à Renault ; cette fois, la situation était plus simple en l'absence de rival sérieux et en raison des performances toujours constantes de Bottas.

"La constance est toujours une bonne chose pour une équipe, et Valtteri a une influence extrêmement positive sur l'équipe depuis [quatre] ans", a souligné Hamilton. "Il est digne de confiance et fait un travail incroyable en piste. Il est un très bon équipier pour tous les membres de l'équipe. Je pense que c'est un hommage à tout le dur travail qu'il a accompli."

Bottas se félicite de la simplicité des négociations menées avec Mercedes et évoque même un "copier-coller" sur la plupart des éléments par rapport au précédent contrat. "Tout s'est passé très simplement cette fois", a indiqué le Finlandais. "Évidemment, les circonstances sont spéciales ; avant de savoir que la saison allait se passer ainsi, nous espérions finaliser les choses d'ici juin. Mais nous n'avons même pas couru avant juin."

"Nous avons décidé d'attendre, de nous concentrer sur les premières courses et de discuter ensuite. C'est alors venu très naturellement. Ce n'était pas si compliqué. Nous nous sommes très facilement mis d'accord. Il n'y a pas eu de distraction extérieure non plus. C'était bien, cela n'a pas fait de mal à mes performances lors des premières courses. Je n'y pensais pas. C'est ainsi que cela doit se passer."

Related video

La FIA veut interdire les modes moteur qualifs dès le GP de Belgique !

Article précédent

La FIA veut interdire les modes moteur qualifs dès le GP de Belgique !

Article suivant

La FIA va encore réduire l'appui des F1 2021 pour raisons de sécurité

La FIA va encore réduire l'appui des F1 2021 pour raisons de sécurité
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Benjamin Vinel