Hamilton : un nouveau contrat probable mais pas prioritaire

Lewis Hamilton rappelle qu'il veut rester en F1 avec Mercedes mais que le moment n'est pas encore venu de se mettre autour de la table pour discuter d'un nouveau contrat.

Hamilton : un nouveau contrat probable mais pas prioritaire

Actuellement dans sa dernière année de contrat avec Mercedes, Lewis Hamilton répète depuis des mois qu'il n'a aucune intention de quitter l'écurie. À Portimão, le sextuple Champion du monde n'a pas changé de discours et estime que sa prolongation sera "probablement" une formalité, sans en faire une priorité à l'instant présent. Hamilton est en quête d'un septième titre mondial cette saison, alors qu'il vient d'égaler le record de victoires absolu de Michael Schumacher (91). Son coéquipier Valtteri Bottas a pour sa part prolongé son contrat dès cet été.

"Une formalité ? Je ne sais pas, peut-être, probablement", répond Hamilton sur sa situation contractuelle. "À un moment donné j'imagine que l'on se posera et que l'on discutera. Mais ce n'est pas une priorité immédiate. La priorité pour moi est de faire le job cette année. C'est donc ce sur quoi je me concentre uniquement en ce moment."

Lire aussi :

Théoriquement, la possibilité de signer un nouveau bail de trois ans devrait se présenter pour Hamilton. Néanmoins, même si cela peut apparaître comme une évidence, l'intéressé lui-même rappelle que la crise sanitaire et financière pourrait rebattre les cartes en ce qui concerne la durée, bien qu'il soit en position de force compte tenu de son palmarès et de son niveau de performance.

"Comme je l'ai dit, je n'ai pris aucune décision", précise Hamilton au sujet des conditions dans lesquelles il signerait un nouveau contrat. "Je veux rester, et je pense que lorsque nous nous poserons, normalement nous partirons sur une durée de trois ans, mais nous sommes dans une période différente. La question est aussi de savoir si je veux continuer pendant trois ans. Il y a énormément de questions auxquelles il faut encore répondre, et nous entrons aussi dans une nouvelle ère de monoplaces en 2022. Ça m'enthousiasme de savoir ce qui pourra se passer avec les voitures de 2022."

"Si l'on regarde à court terme, on pourrait dire qu'il y a des entreprises qui vont faire faillite durant cette période. Pour Mercedes, ils remontent la pente. Ils sont désormais dans une bien meilleure situation, mais tout le monde a été touché durement cette année. Mais si l'on regarde l'avenir, il est brillant. Je pense qu'il va y avoir des changements. Ola [Källenius, PDG de Daimler] a sorti un nouveau projet pour faire avancer Mercedes sur le plan du développement durable, pour avoir davantage de voitures électriques, et c'est pareil avec AMG. Je pense que l'avenir est radieux."

"Il y a toutes les choses dont nous parlerons naturellement, mais jusqu'à présent, je pense avoir mérité le droit ou être en position de rester un certain temps. Le temps nous le dira. Je ne peux vraiment rien dire de plus. J'espère que vous en saurez davantage lors de ces deux prochains mois."

partages
commentaires
Ferrari va tester un fond plat 2021 à Portimão

Article précédent

Ferrari va tester un fond plat 2021 à Portimão

Article suivant

Red Bull doit se concentrer sur sa voiture 2020, juge Verstappen

Red Bull doit se concentrer sur sa voiture 2020, juge Verstappen
Charger les commentaires