Hamilton espère ne pas avoir besoin de l'aide de Bottas

Lewis Hamilton a indiqué ne pas vouloir exiger de son équipe des consignes en sa faveur dans la lutte pour le titre, le triple Champion du monde espérant plutôt faire seul la différence sur son équipier.

Depuis la reprise, Lewis Hamilton a terminé systématiquement devant son équipier en qualifications ou en course. Désormais, ce sont 51 points qui séparent le leader du championnat de Valtteri Bottas, mais ce dernier ne veut pas encore abandonner tout espoir et compte bien se battre jusqu'à ce que ses chances soient réduites à néant avant, éventuellement, de se mettre au service du Britannique.

Dans le même temps, le numéro 44 espère ne pas avoir besoin de l'aide du Finlandais pour terminer en tête au soir du Grand Prix d'Abu Dhabi, même si l'épisode de Hongrie, où Hamilton avait rendu la place à Bottas après que ce dernier l'a laissé passer pour tenter sa chance face aux Ferrari, est évidemment dans les mémoires.

"Je pense que la Hongrie est arrivée au bon moment, et je pense que c'est arrivé de la bonne façon", explique Hamilton. "Mon objectif honnête est de m'assurer de ne pas être dans cette position, [car] ensuite ça sera une décision facile : l'équipe n'aura pas à prendre de décision."

"Je pense que Valtteri fera ses propres choix quand il le voudra, s'il estime qu'il n'est plus en lice, par exemple, je pense qu'il prendra ses propres décisions, peut-être avec l'équipe."

"Comme je l'ai dit, mon but est de m'assurer que nous ne soyons pas dans la position où ils doivent faire cela, mon but est de faire le meilleur travail chaque week-end, ce qui n'est pas toujours le cas, et Valtteri s'améliore dans la compréhension de la voiture. Donc nous verrons."

Hamilton a aussi tempéré les suggestions selon lesquelles leur échange de position au Hungaroring a joué un rôle crucial dans leur bonne entente. "Après coup, Valtteri est en fait venu me voir et m'a dit qu'il ne s'attendait pas à ce que je le laisse repasser. Vous pouvez imaginer ma réaction, je me suis dit 'Merde !'."

"Je pense que j'ai pris la bonne décision. Je pense même que si j'étais resté devant, il aurait compris. Je ne pense pas qu'il en aurait été énervé. J'avais sept secondes d'avance. S'il avait été juste derrière moi, alors peut-être. Donc je ne pense pas que cette décision... je veux dire, ça n'a pu qu'améliorer les choses, mais si ça avait été dans l'autre sens, je pense que ça aurait pu tourner au vinaigre."

"Il y a beaucoup de discussions concernant notre relation, et je pense que c'est juste une bonne relation de travail. Valtteri veut me battre sur la piste autant que je veux le battre. Ne pensez jamais qu'on ne veut pas se tuer l'un l'autre en piste, mais il y a du respect pour les capacités de l'autre, et pour d'où on vient, et ça fonctionne vraiment bien pour le moment."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités