Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL3 dans
12 Heures
:
26 Minutes
:
19 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
13 jours

Hamilton : "Un des pilotages les plus stratégiques" face à Verstappen

partages
commentaires
Hamilton : "Un des pilotages les plus stratégiques" face à Verstappen
Par :
27 mai 2019 à 09:44

N'hésitant pas à évoquer l'une des courses les plus difficiles de sa carrière après sa troisième victoire à Monaco, dimanche, Lewis Hamilton estime également avoir dû recourir à un pilotage tactique comme jamais auparavant pour résister jusqu'au bout à l'offensive de Max Verstappen.

Après les cinq doublés consécutifs signés par Mercedes pour débuter la saison, Lewis Hamilton avait appelé de ses vœux la concurrence d'une autre équipe pour prendre davantage de plaisir à lutter en piste. À Monte Carlo, le quintuple Champion du monde a été servi ! Mis dans une situation inconfortable lorsque son écurie l'a chaussé de pneus mediums après l'intervention de la voiture de sécurité, il a dû gérer ces enveloppes pendant plus de 60 tours alors que ses rivaux avaient fait le bon choix en optant pour les gommes dures. De quoi offrir un duel au sommet avec Max Verstappen, qui lui a mis une pression de tous les instants, de manière constante, jusqu'à tenter sa chance à la chicane du Port quelques tours avant le drapeau à damier. 

Lire aussi:

Tout en pestant à la radio contre la mauvaise décision de son écurie, Hamilton a livré un combat incroyable, résistant à Verstappen en dépit d'une monoplace dont les enveloppes souffraient d'un graining évident, et prenant des risques absolus pour se maintenir en tête de la course. Jusqu'à flirter parfois d'un peu trop près avec certains rails, puisqu'il considère avoir "beaucoup touché les barrières".

"Je parvenais à bien sortir du dernier virage et à mettre un peu d'écart", raconte le Britannique. "J'étais super lent du virage 1 au virage 3. Mes pneus côté droit étaient corrects, et une fois qu'il y avait de l'appui, ils fonctionnaient. Mais dans les virages 4, 5, 6, 7 et 8 je n'avais plus rien. Je modifiais la répartition des freins vers l'arrière, le frein moteur, le différentiel, pour faire tourner cette voiture. Je le voyais [Verstappen] rouler à toute allure. Les pneus durs étaient évidemment beaucoup plus résistants. Je le voyais et je me suis dit 'OK, espérons qu'il va avoir du mal avec ses pneus à un moment donné, comme moi', mais ça n'est pas arrivé." 

Lire aussi:

"Je n'arrêtais pas de penser au fait qu'il allait probablement essayer de plonger à l'intérieur au virage 6 [l'épingle du Loews], car la voiture mettait énormément de temps à tourner. J'essayais de couvrir toute cette zone, en me positionnant de manière à avoir une bonne sortie de virage. C'était l'un des pilotages les plus stratégiques que je n'ai jamais eu à faire en ce qui concerne l'équilibre à trouver sur le circuit et l'écart à conserver."

Parti en pole position et leader solide au début de la course, Hamilton s'est retrouvé dans cette mauvaise situation suite à l'intervention de la voiture de sécurité pour nettoyer les débris semés par Charles Leclerc. Sans cette neutralisation, Mercedes avait prévu de faire durer son premier relais dix tours de plus, ce qui lui aurait ensuite permis de vivre un second relais moins stressant.

"C'était l'une de ces journées animées dans la voiture pour moi, et ça aurait été très facile d'exploser", insiste-t-il. "Je suis sûr de l'avoir fait à certains moments, mais en fin de compte j'ai réussi à me relâcher et j'ai pu continuer à ne pas trop tirer sur les pneus et sur la voiture. C'était une course plaisante. Ce n'était clairement pas une course ennuyeuse pour moi, j'apprécie d'avoir connu une course difficile. Quand on est un athlète, on veut toujours vivre les batailles les plus dures."

Max Verstappen, Red Bull Racing RB15, au contact du leader Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10, en fin de course

 

Article suivant
Leclerc : "Je devais prendre des risques"

Article précédent

Leclerc : "Je devais prendre des risques"

Article suivant

Cinquième course consécutive hors des points pour Hülkenberg

Cinquième course consécutive hors des points pour Hülkenberg
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Catégorie Course
Pilotes Lewis Hamilton Boutique , Max Verstappen Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine