Hamilton a plus appris sur Verstappen en Espagne qu'ailleurs

Les nombreux tours passés dans le sillage de Max Verstappen au Grand Prix d'Espagne ont permis à Lewis Hamilton d'en apprendre davantage sur son rival au championnat.

Hamilton a plus appris sur Verstappen en Espagne qu'ailleurs

Pour la quatrième fois en quatre courses disputées cette saison, Lewis Hamilton et Max Verstappen se sont affrontés pour la victoire, le pilote Red Bull s'emparant de la tête du Grand Prix d'Espagne à la suite d'une manœuvre agressive au premier virage. Mais grâce à une stratégie d'attaque ininterrompue, c'est Hamilton qui s'est imposé au bout des 66 tours que comptait la course.

À l'arrivée, le Champion du monde en titre a révélé qu'il avait "fait en sorte" de laisser une place à Verstappen au premier virage afin d'éviter un accrochage qui aurait fortement pénalisé les deux hommes. Le pilote Mercedes est également revenu sur son combat avec le Néerlandais.

"Je continue d'aimer nos batailles", a lancé Hamilton. "Je ne savais pas si nous allions être en mesure de suivre [Verstappen] d'aussi près en fin de course. Évidemment, le départ n'était pas idéal, il faudra revoir les images et trouver comment faire mieux à l'avenir. Mais dès que l'on s'est fait doubler dans le premier virage, je me suis dit : 'D'accord, changeons d'approche'."

"C'était en fait une très bonne journée. J'ai beaucoup appris sur Max, peut-être plus que lors de tous les autres Grands Prix réunis. C'était une bonne course et chacun d'entre nous a contribué à un excellent travail d'équipe. Nous veillions jusqu'à tard le soir pour discuter de la stratégie. Nous avions étudié toutes les possibilités à cet égard. Bien sûr, cela voulait dire qu'il fallait faire le job sur la piste. Combler un écart de 20 secondes n'était pas facile, mais je pense que c'était la bonne décision à prendre."

Lire aussi :

Lorsqu'il a été demandé à Hamilton d'élaborer son propos sur l'apprentissage de Verstappen, il a déclaré : "Lorsque vous suivez des personnes en piste, vous pouvez voir des choses différentes en y regardant de plus près. De toute évidence, j'étais très proche [de Verstappen] et j'ai appris beaucoup de choses sur sa voiture et sa manière de la piloter."

Quant au directeur de l'écurie Mercedes, Toto Wolff, ce dernier a expliqué que l'agressivité de Verstappen en début de course ne lui avait posé aucun problème. "Nos deux pilotes ont essayé de s'aider mutuellement au départ", a-t-il commenté au sujet de la décision de Hamilton de rester sur le côté gauche de la piste à l'extinction des feux, ce qui a donné au pilote Red Bull l'opportunité de plonger à l'intérieur du premier virage.

"C'est pourquoi vous êtes perdant en restant à l'extérieur, bien sûr. La manœuvre était virile sans dépasser les limites. Ce n'était pas dérangeant, ils ne se sont pas touchés. Au moins, nous n'avons pas perdu des éléments et, en conséquence, de l'appui aérodynamique."

partages
commentaires
Leclerc : Les Qualifications Sprint, "une bonne chose" pour les pilotes
Article précédent

Leclerc : Les Qualifications Sprint, "une bonne chose" pour les pilotes

Article suivant

Comment évolue la course au développement en F1 ?

Comment évolue la course au développement en F1 ?
Charger les commentaires