Hamilton a pu "prouver" qu’il ne gagne pas qu'avec la meilleure F1

Face aux critiques estimant qu'il gagne les Grands Prix uniquement grâce au fait de disposer de la meilleure voiture, Lewis Hamilton a apprécié avoir eu l'occasion de démontrer le contraire le week-end dernier à Bahreïn.

Hamilton a pu "prouver" qu’il ne gagne pas qu'avec la meilleure F1

Après son combat du Grand Prix de Bahreïn contre Max Verstappen, Lewis Hamilton a estimé avoir pu prouver que le fait de disposer de la meilleure voiture n’était pas l’unique raison de ses nombreuses victoires en F1. "Il y a toujours une chance, une opportunité de prouver aux gens qu’ils ont tort. Et j’aime penser que c’en était une."

Depuis 2014, le septuple Champion du monde a remporté 74 Grands Prix. Sur la même période Mercedes en a remporté 103 sur 138, laissant perplexes certains observateurs : selon eux un tel niveau de succès serait avant tout dû la monoplace. Toutefois lorsque Lewis Hamilton était chez McLaren, ce dernier avait déjà gagné 21 Grands Prix. L’écurie allemande n’a, par ailleurs, pas toujours eu la meilleure voiture, comme en 2017, 2018 voire à certaines occasions en 2019.

Le week-end dernier, à Bahreïn, Red Bull s’est montré très performant pour ce début de saison. Max Verstappen a réalisé les meilleurs temps lors des essais libres, a décroché une pole position et a mené une grande partie de la course. Mais après son dépassement hors des limites du circuit face à Hamilton, le Néerlandais a dû rendre sa place et n'a pas réussi à la reprendre. La succession des choix stratégiques agressifs a également contribué à la victoire du pilote Mercedes.

Lire aussi :

Lorsqu'on lui demande si sa performance en course prouve que ses détracteurs ont tort, Hamilton répond : "Je pense que [la course de dimanche dernier] a peut-être été un mal pour un bien. Mais je pense qu’il y a eu plusieurs [opportunités] dans le passé – il y en a eu beaucoup, je suis là depuis longtemps – mais j’espère qu’il y aura beaucoup d’autres occasions dans le futur de pouvoir montrer ce que je peux faire [comme à Bahreïn]."

Red Bull effraie Mercedes 

Red Bull a en tout cas fait montre, dès ce début de saison, de sa rapidité. Un avantage qui fait naître l’espoir d’une lutte pour le titre à deux équipes. Red Bull est la dernière écurie à avoir remporté le championnat constructeurs en 2013 avant toutes les victoires des Flèches d'Argent.

Néanmoins Hamilton "ne se souvient pas à quel point les autres saisons ont été serrées" et estime que "celle-ci a commencé comme l’une des plus difficiles, si ce n’est pas la plus difficile".

"Je pense que le rythme de Red Bull est incroyablement fort, comme vous avez pu le voir. Nous ne pouvons pas les égaler en qualifications pour le moment, c’est une grosse marche pour nous. Évidemment, je pensais que nous pouvions nous rapprocher pendant la course, mais c’était un peu trop serré à mon goût."

Lewis Hamilton précise ignorer "à quel point ils seront meilleurs [sur d'autres circuits]" ou "à quel point [la Mercedes sera] bonne".

partages
Le timing cauchemardesque qui pourrait entraver Mercedes
Article précédent

Le timing cauchemardesque qui pourrait entraver Mercedes

Article suivant

Marko : Vettel aurait dû prendre une année sabbatique en 2021

Marko : Vettel aurait dû prendre une année sabbatique en 2021