Hamilton n'exclut pas une lutte à quatre pour le titre 2018

Outre Ferrari qu'il attend une fois de plus au rendez-vous, le quadruple Champion du monde imagine Red Bull voire McLaren capables de se mêler à la lutte pour la victoire en 2018.

Titré pour la quatrième fois de sa carrière en Formule 1 en 2017, Lewis Hamilton s'est dit très fier de la saison réalisée par Mercedes. Pour la première fois depuis le début de l'ère hybride, l'écurie allemande a trouvé à qui parler puisque Ferrari s'est immiscé dans la course à la couronne mondiale, avant que la firme à l'étoile ne prenne un avantage décisif durant le dernier tiers de la saison.

"Ce fut une saison incroyable, mais pas parfaite", résume Lewis Hamilton. "Il y a toujours des domaines dans lesquels on peut progresser. J'ai remporté neuf courses et Valtteri [Bottas] en a gagné trois, mais il y a 20 Grands Prix, et une saison parfaite c'est lorsque l'on gagne chacun d'entre eux. Mais c'est positif, car ça veut dire que l'on peut toujours progresser."

Au rang des grandes satisfactions, le pilote britannique retient la fiabilité quasi sans faille de Mercedes, mais également ses progrès au départ ainsi que le comportement d'une F1 qui lui convenait davantage que l'année précédente.

"C'était sans aucun doute l'une des saisons les plus solides que nous ayons connues. Le début de l'année a été un peu fait de hauts et de bas, mais la seconde partie de saison a été très constante. La fiabilité a été meilleure que jamais. Concernant mes performances, mes départs étaient meilleurs cette année, et j'étais bien plus à l'aise avec la voiture donc j'ai pu en extraire beaucoup plus à chaque course."

Chaque année le même état d'esprit

Face au début de saison très costaud de Ferrari et Sebastian Vettel, Hamilton a pourtant dû chasser l'Allemand pendant plus de la moitié de l'année. Néanmoins, il assure avoir cru en ses chances de titre dès qu'il est "arrivé au premier Grand Prix".

"C'est mon état d'esprit pour chaque saison", insiste-t-il. "J'ai le même désormais pour l'année prochaine. Quand je m'entraîne et que je me prépare pour une nouvelle saison, je crois fermement que nous serons prétendants au titre. Ça peut changer et ne pas être possible, mais il faut avoir cet état d'esprit. Si on arrive avec comme attentes le fait de terminer cinquième, ça ne fonctionne pas. Il faut se préparer pour gagner."

Se préparer à gagner à nouveau en 2018, face à une concurrence que Lewis Hamilton attend très relevée, et pourquoi pas avec un match à quatre : "L'année prochaine, McLaren aura des moteurs Renault, et nous pourrions voir quatre équipes se battre pour le titre. Je pense que Red Bull sera plus rapide, et Ferrari sera certainement à nouveau rapide. Nous ne pouvons pas rester immobiles, nous devons continuer à aller de l'avant."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags saison 2018