Formule 1
27 juin
-
30 juin
Événement terminé
11 juil.
-
14 juil.
Événement terminé
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
C
GP de Belgique
29 août
-
01 sept.
05 sept.
-
08 sept.
EL1 dans
12 jours
C
GP de Singapour
19 sept.
-
22 sept.
Essais Libres 1 dans
26 jours
C
GP de Russie
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
33 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
46 jours
C
GP du Mexique
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
61 jours
C
GP des États-Unis
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
68 jours
C
GP du Brésil
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
82 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
96 jours

Hamilton - Ralentir Rosberg, une tactique "ni facile, ni sage"

partages
commentaires
Hamilton - Ralentir Rosberg, une tactique "ni facile, ni sage"
Par :
24 nov. 2016 à 13:04

À la veille des premiers tours de roues du Grand Prix d’Abu Dhabi, Lewis Hamilton aborde en outsider la dernière manche de la saison, avec le sentiment d’avoir tout donné en 2016 et la volonté de terminer sur un week-end parfait.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 et son équipier Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 lors de la conférence de presse de la FIA
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, célèbre son podium
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, lors de la conférence de presse de la FIA
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, fête sa victoire dans le parc fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid avec un équipement de mesure sur le diffuseur
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 et le deuxième, son coéquipier Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, font la fête avec l'équipe
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Accusant un retard de 12 points sur Nico Rosberg avant la course de dimanche, le Britannique n’est clairement pas favori dans la course au titre. Mais tout espoir n’est pas perdu et la possibilité d’un quatrième titre passera sans doute par une victoire, ce qu’il vise évidemment à Yas Marina au terme d’une saison en dents de scie.

"Mon seul objectif ce week-end est de gagner la course. Nico est très rapide ici, donc ça va être difficile, mais je suis sûr de pouvoir relever ce défi avec succès. Le championnat ne s'est pas passé comme espéré, l'année 2016 n'a pas été merveilleuse, mais il y a de nombreux points positifs à relever pour la saison prochaine", a-t-il expliqué lors de la conférence de presse des deux prétendants à la couronne mondiale ce jeudi.

"La saison a été difficile, avec des hauts et des bas. Je suis vraiment parvenu à rester fort, à transformer le négatif en positif. Je suis très fier de ce que j'ai accompli. J'ai retourné la situation à mon avantage après avoir eu 43 points de retard. Cette année continue de me montrer que tout est possible avec le bon état d'esprit, et je vais conserver cette mentalité."

Quand il lui est demandé de revenir sur sa meilleure et sa pire performances de la saison, il déclare : "[Mes mauvaises courses ?] Singapour ; Bakou aussi, avec ce réglage moteur bizarre. Ces expériences vous aident à réaliser et à mieux apprécier les victoires. Je suis sûr que le mauvais départ au Japon... Il y a eu plusieurs courses comme ça, mais je suis toujours resté combatif et je pense pouvoir en être fier : j'ai toujours tout donné."

"L'une de mes courses favorites a été Monaco, dans des conditions délicates avec la pluie, la piste séchante, la menace que représentait Daniel. J'ai vraiment adoré ça."

La tactique de course

Beaucoup d’observateurs considèrent que la meilleure chance pour Hamilton de parvenir à se mettre en situation d’être champion s’il mène la course serait d’avoir un rythme contenu ralentissant Rosberg et le mettant à la merci des Red Bull. Une analyse qu’il ne partage pas vraiment.

"Nico a fait la pole ici ces deux dernières années, il est très rapide. Je n'ai pas été aussi performant que possible, en revanche. Je vais faire de mon mieux ce week-end. En termes de tactique en course, je veux être aussi loin devant que possible."

"Quand on a 18 ou 20 secondes d'avance, on inflige vraiment une gifle au gars qu'on essaie de battre. Pour moi, c'est plus important que de ralentir son coéquipier. Cela a peut-être l'air malin, mais ce n'est pas pratique à faire. Avec deux longues zones DRS, ce ne serait ni facile, ni sage."

La pole est pour lui un élément essentiel dans la construction d’une potentielle victoire. "Je sais tout de l'Histoire de cette course, le positif et le négatif. Sur ce circuit, il n'y a qu'une trajectoire, notamment dans le premier secteur. Il faut aller plus d'une seconde plus vite au tour pour pouvoir dépasser. Du coup, c'est très difficile. C'est pour ça que je veux être en pole position. Je suis conscient que c'est difficile, mais je pense pouvoir y arriver."

Avant d’en finir avec 2016, il exprime à nouveau se fierté concernant son équipe. "Cette année, c'est très différent. Je crois vraiment que mon côté du garage a travaillé encore plus dur que l'autre. Nous ne sommes pas dans la position pour laquelle nous avons travaillé. Je pense que notre éthique de travail est meilleure que jamais."

"Nous avons eu tous ces problèmes, ils ont eu l'impression que les fans leur rejetaient la faute. Je suis très fier de notre unité actuelle. Nous avons travaillé pour mériter le titre. Il reste cette course, et tout ce que nous pouvons faire, c'est faire de notre mieux."

Présentation vidéo du GP d'Abu Dhabi

Article suivant
8 infos à connaître sur le GP d’Abu Dhabi

Article précédent

8 infos à connaître sur le GP d’Abu Dhabi

Article suivant

Rosberg ne va "pas réfléchir à qui pourrait s'intercaler"

Rosberg ne va "pas réfléchir à qui pourrait s'intercaler"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard