Hamilton resserre l'écart à 9 points au championnat du monde!

Lewis Hamilton a une nouvelle fois grandement gommé son retard sur le commandement du championnat et relancé sa quête de titre mondial, dimanche, au Canada.

Hamilton resserre l'écart à 9 points au championnat du monde!
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H devant Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid et Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid au départ
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête sa pole position dans le parc fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix du Canada en faisant gagner une stratégie conservatrice l’ayant vu passer par les stands à une unique reprise et réaliser un second relais de 45 boucles sur le composé pneumatique tendre.

Résistant à un Vettel agressif ayant de son côté choisi de chausser le composé supertendre au moment de l’entrée en jeu de la Voiture de Sécurité Virtuelle en début de course, puis de chausser des tendres plus frais de 13 tours en seconde partie de course, Hamilton ne s’est pas laissé impressionner par la course d’attaque menée par Ferrari.

Le départ du GP du Canada a vu Hamilton perdre le commandement au profit de Vettel, auteur d’un superbe départ depuis la troisième place de la grille. Défensif face à Rosberg dans le premier enchaînement, le n°44 n’a pu éviter un petit contact avec son équipier, envoyant celui-ci dans l’herbe et le condamnant à une course frustrante dans le peloton.

Crucialement, les 25 points inscrits par Hamilton ce vendredi permettent à celui-ci de ramener son retard au championnat à seulement neuf unités après que Rosberg a seulement franchi la ligne en cinquième position.

 

 

"Quelle journée incroyable !", s'est réjoui le vainqueur sur le podium, après avoir dédié sa victoire à Mohamed Ali.

"Tout d'abord, un grand merci à tous ceux qui sont venus aujourd'hui et qui ont fait cette ambiance. C'est la meilleure semaine de F1, l'ambiance est meilleure que jamais. J'ai encore pris un très mauvais départ, je ne sais pas trop pourquoi, j'ai sûrement surchauffé mon embrayage. Sebastian a pris un excellent départ, puis Nico et moi nous sommes touchés après le premier virage : heureusement, les voitures n'ont pas été endommagées. La voiture était fantastique grâce à l'excellent travail des ingénieurs et des mécaniciens. J'ai gagné mon premier Grand Prix ici en 2007, c'est une bénédiction."

1464536512
 
partages
commentaires
Enfin du champagne en 2016 pour Bottas et Williams !

Article précédent

Enfin du champagne en 2016 pour Bottas et Williams !

Article suivant

Vettel - "Lewis était trop rapide, c'était ça le problème"

Vettel - "Lewis était trop rapide, c'était ça le problème"
Charger les commentaires