Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Hamilton "pas déçu", Wolff "très inquiet" côté moteur

partages
commentaires
Hamilton "pas déçu", Wolff "très inquiet" côté moteur
Par :
8 juin 2019 à 19:49

Lewis Hamilton a été battu par Sebastian Vettel dans la quête de la pole position du Grand Prix du Canada mais s'est montré satisfait à l'issue de la séance de qualifications montréalaise.

Lewis Hamilton prendra le départ du Grand Prix du Canada 2019 depuis la seconde position de la grille de départ, intercalé entre les Ferrari du poleman Sebastian Vettel et de Charles Leclerc, qui sera accompagné par la Renault de Daniel Ricciardo sur la seconde ligne.

De quoi proposer un menu pour le moins appétissant pour la course de dimanche, avec une confrontation directe entre les deux pilotes les plus titrés en activité. Battu mais loin d'être résigné, Hamilton sait que le fait de n'avoir concédé que deux dixièmes sur le tracé de Montréal à une Ferrari survolant la concurrence dans le dernier secteur est en soi une performance satisfaisante. La course, qui devrait se disputer par des conditions chaudes, pourrait redonner la main à Mercedes, qui a traditionnellement mieux su exploiter ses enveloppes pneumatiques depuis le début de la saison. Par ailleurs, Montréal est l'un de ces circuits où les opportunités de dépassement existent réellement.  

Lire aussi:

"Je ne sais pas pourquoi mais je ne me sens pas déçu", souriait ainsi le Britannique au sortir de son cockpit. "On a tout donné, mais ils nous tuent dans le dernier secteur, avec je crois quatre dixièmes dans la ligne droite. Je suis heureux du travail réalisé. Nous les savions rapides, mais c'est bien : la course devrait être sympa et je suis content de séparer les Ferrari. La météo est fantastique, nous avons de bons fans et ce sera une belle course demain."

De son côté, Toto Wolff, directeur de l'équipe Mercedes, ne pouvait que saluer la performance de Ferrari en Q3. "Le crédit revient à Ferrari avec la voiture la plus rapide et un tour fantastique de Seb pour être en pole. On leur a donné une bonne bataille, mais Lewis a été un peu derrière et nous avons connu un tête-à-queue [avec Valtteri Bottas]", a-t-il commenté au micro de Sky Sports F1.

Une interview de Toto Wolff n'étant pas une interview de Toto Wolff sans une once d'inquiétude, le meneur de troupes des Flèches d'Argent ne manquait pas de rappeler la vulnérabilité de Mercedes, qui introduit une nouvelle unité de puissance ce week-end au Canada, et dont l'une d'elles est partie en flammes sur la Racing Point de Lance Stroll dans la matinée, en EL3. "C'est très inquiétant et nous ne savons pas encore ce qui s'est passé : un tout nouveau moteur parti en flammes alors que ce n'était même pas à plein régime, dans un tour de sortie. On ne peut qu'espérer que ça ne se reproduise pas…"

Article suivant
La grille de départ du Grand Prix du Canada

Article précédent

La grille de départ du Grand Prix du Canada

Article suivant

Vettel a "adoré" et retrouve la pole près d'un an plus tard !

Vettel a "adoré" et retrouve la pole près d'un an plus tard !
Charger les commentaires