Hamilton tance un Sirotkin "irrespectueux" après l'incident de Q2

partages
commentaires
Hamilton tance un Sirotkin
Par : Fabien Gaillard
10 nov. 2018 à 19:01

Lewis Hamilton a signé à Interlagos le meilleur temps des qualifications, même si la pole position risque de lui échapper après des incidents avec Sergey Sirotkin et Kimi Räikkönen.

Le Britannique a signé le meilleur temps de la Q3, s'offrant donc la pole position, mais celle-ci semble bien provisoire. En effet, en Q2, le pilote Mercedes, au ralenti sur la trajectoire avant le virage 13, a gêné Sergey Sirotkin lancé à pleine vitesse. S'écartant au dernier moment, quand le Russe avait choisi de le contourner par la gauche, les deux hommes ont failli entrer en collision. 

Dans ces conditions, et même si aucune enquête n'a été annoncée à l'heure d'écrire ces lignes, difficile de croire que Hamilton ne va pas au moins être convoqué par les commissaires. Interrogé sur ce moment, il s'est défendu après la séance en invoquant le fait qu'aucun des deux hommes n'était sur un tour lancé : "Tout le monde était dans un tour de sortie – moi, Sergey et tout le monde devant moi. Et quand vous êtes dans un tour de sortie, vers la fin du tour, Valtteri était devant moi et il ralentissait pour avoir son écart donc j’ai dû ralentir pour m'assurer d'avoir de la marge par rapport à lui." 

Lire aussi:

"À ma connaissance, il n'y avait personne derrière sur un tour, donc je surveillais pour m'assurer d'avoir de la marge et puis, tout d’un coup, à la sortie du virage 11, j’ai vu une voiture arriver à haute vitesse et je me suis dit : ‘Oh mon dieu. Quelqu’un est dans un tour lancé ?’ Donc je suis allé vers la gauche, mais lui aussi. Mais il n’était pas dans un tour lancé, donc je ne sais pas à quoi il pensait."

"De façon respectueuse, entre tous les pilotes, nous respectons tous [les écarts] – j'aurais pu essayer de dépasser Valtteri ou Valtteri la personne qui était devant lui. Nous savons tous conserver un écart. Globalement, c'était une manœuvre irrespectueuse. C'était dangereux. J’ai essayé de sortir de son chemin et ensuite il est allé dans le virage et a ralenti. C’était étrange. C’était totalement inutile parce que derrière lui, il y a avait un peu d’espace donc au final, son tour et le mien n’étaient pas super, donc j’espère que nous pourrons apprendre de cela."

L'incident Räikkönen

Il est à noter que ce n'est pas le seul incident qui pourrait impliquer le quintuple Champion du monde puisque, un peu plus tôt en Q2, au moment du premier tour lancé de Kimi Räikkönen, ce dernier a fait un écart pour éviter Hamilton dans la ligne droite entre les virages 3 et 4, qui n'a selon lui pas laissé suffisamment de place sur la droite.

"J'imagine qu'il était sur un tour lent mais il était au milieu de la piste, donc soit vous restez sur la trajectoire, soit vous allez complètement de l'autre côté", a lancé Räikkönen pour Sky Sports. "Il est impossible de savoir de quel côté ils vont aller. Je ne sais pas [s'il va avoir une pénalité pour ça]. Je pense qu'il y a eu un autre incident similaire, donc les deux ensemble pourraient [en entraîner une], mais ce n'est pas ma décision."

Un dernier tour "pas génial" mais suffisant

Quant à sa propre performance, sur une piste qui semblait une nouvelle fois favoriser la Ferrari, Hamilton raconte : "La météo était instable et nous ne savions pas trop à quoi nous attendre. Ferrari est au rendez-vous et j'ai travaillé dur avec mon ingénieur pour que la voiture soit la meilleure possible. Le dernier tour n'était pas si génial, mais ça a suffi."

"J'apprécie vraiment le soutien que je reçois ici. La première année (sic) que je suis venu ici, je me battais contre Felipe [Massa] et j'étais presque l'ennemi quand je suis parti, mais nous avons appris à nous apprécier les uns les autres."

"On a vu à quel point les Ferrari étaient rapides ! Ils ont peut-être eu plus de cloques que nous en supertendres hier, nous préférons être en tendres. On ne sait pas trop, on verra demain."

Article suivant
Vettel : "Mieux vaut que je ne dise rien"

Article précédent

Vettel : "Mieux vaut que je ne dise rien"

Article suivant

Alonso et McLaren reviennent à l'Indy 500 !

Alonso et McLaren reviennent à l'Indy 500 !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Catégorie Qualifications
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions