Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
26 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
75 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
88 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
110 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
131 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
145 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
159 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
187 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
194 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
208 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
215 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
243 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
250 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
264 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
278 jours

Hamilton - "Une mise à l'épreuve de ma combativité"

partages
commentaires
Hamilton - "Une mise à l'épreuve de ma combativité"
Par :
5 oct. 2016 à 07:00

Contraint à l'abandon par une casse moteur alors qu'il était bien parti pour remporter le Grand Prix de Malaisie, Lewis Hamilton fait preuve de philosophie mais espère que Dieu lui sera favorable dans sa quête du titre.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid contraint à l'abandon avec un moteur cassé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 lors de la conférence de presse de la FIA
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid contraint à l'abandon avec un moteur cassé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid contraint à l'abandon avec un moteur cassé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid abandonne avec un moteur cassé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid contraint à l'abandon avec un moteur cassé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid contraint à l'abandon avec un moteur cassé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Lewis Hamilton a été accablé par les ennuis techniques cette année, connaissant de nombreux soucis sur son stock d'unités de puissance. Son moteur, pourtant peu utilisé auparavant, est parti en fumée à Sepang, permettant à son coéquipier Nico Rosberg de creuser un écart de 23 points au championnat. 

Avec cinq Grands Prix restant à disputer au calendrier 2016, Hamilton sait qu'il n'aura pas la tâche facile, même si tout peut basculer d'un côté comme de l'autre. Le Britannique est toutefois déterminé à relever ce défi avec pugnacité.

"Bien que je ressente de grandes difficultés en ce moment, comme depuis le début de l'année, j'ai honnêtement le sentiment que ma motivation est mise à l'épreuve", déclare Hamilton. "C'est une mise à l'épreuve permanente de mon esprit et de ma combativité."

"L'important n'est pas la façon de tomber, mais la façon de se relever. Et cela ne s'applique pas qu'à moi, mais aussi à mon équipe. J'ai vu des larmes dans les yeux de mes mécaniciens, donc je sais que nous en souffrons tous."

"L'important, c'est la façon dont nous nous ressaisissons, et nous devons garder à l'esprit ce que nous avons déjà construit. Tandis que cela ne se présente pas bien sur le court terme, il reste beaucoup de points positifs et encore cinq courses à disputer. Je ne sais pas si mes deux moteurs vont tenir, mais je ne peux qu'espérer, et si je suis aussi performant que ce week-end, tout reste possible."

Le rapport de force a basculé

Après quatre Grands Prix en cette saison 2016, Hamilton accusait déjà 43 points de retard sur Rosberg, ayant subi des problèmes de moteur dès la Q1 à Shanghai et en Q3 à Sotchi. Le triple Champion du monde a ensuite enchaîné six victoires en sept courses lors de la tournée européenne, mais la situation semble basculer à nouveau en faveur de son coéquipier.

Hamilton commence ainsi à avoir le sentiment qu'il ne peut plus s'appuyer sur son talent seul pour remporter le titre, et compte sur sa foi pour l'aider dans sa bataille.

"Nous avons rencontré les problèmes en première partie de saison et on a toujours le sentiment que ça nous glisse entre les deux et qu'on ne peut rien y faire", poursuit-il. "Puis il y a eu une vague de bons résultats et un tas de résultats plus difficiles, donc j'ai un sentiment similaire à celui de Barcelone."

"Je n'ai aucune idée de ce qui va se passer dans les cinq prochaines courses. Tout ce que je peux faire, c'est ce que j'ai fait ce week-end : venir concentré, être aussi concentré que possible, réaliser des performances comme celles de ce week-end et prier pour que Dieu coopère. Je garde foi en Dieu, et ça, c'est puissant."

Si Dieu ne le veut pas, tant pis

Après son abandon en Malaisie, un Hamilton bouleversé avait déclaré à la presse qu'il avait le sentiment que "quelqu'un" ne voulait pas qu'il remporte le titre. Nombreux furent ceux qui ont interprété ce "quelqu'un" comme une référence à Mercedes, mais l'Anglais a clarifié la situation en faisant référence, encore une fois, à Dieu.

"Si cette force supérieure ne veut pas que je sois champion, avec tout ce que j'ai donné pour y arriver, il faudra que je l'accepte. Tant que je sais que j'ai tout donné et fait tout ce que je pouvais faire, et que nous avons fait tout ce que nous pouvions faire, que demander de plus ?"

Casquette Mercedes, Lewis Hamilton spéciale "GP de Grande-Bretagne 2016"
Casquette Mercedes, Lewis Hamilton spéciale "GP de Grande-Bretagne 2016"
Article suivant
Le GP de Malaisie vu par Cirebox !

Article précédent

Le GP de Malaisie vu par Cirebox !

Article suivant

Räikkönen - Le "bouton magique" de Mercedes explique leur domination

Räikkönen - Le "bouton magique" de Mercedes explique leur domination
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Jonathan Noble