Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
50 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
57 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
71 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
85 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
99 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
106 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
120 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
134 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
141 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
155 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
162 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
176 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
190 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
218 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
225 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
239 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
246 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
260 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
274 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
281 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
295 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
309 jours

Hamilton - Une trop forte rivalité peut être "un poison" pour une écurie

partages
commentaires
Hamilton - Une trop forte rivalité peut être "un poison" pour une écurie
Par :
15 déc. 2016 à 16:02

Lewis Hamilton a de nouveau indiqué qu'il n'aurait pas son mot à dire dans le choix de son futur équipier en 2017, mais que le nouveau venu devrait se fondre dans le collectif de Mercedes.

Fernando Alonso, McLaren avec Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 lors de la conférence de presse de la FIA
Le poleman Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 avec le troisième Sebastian Vettel, Ferrari dans le parc fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Le Champion du monde Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 serre la main de son équipier Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Avec la retraite de Nico Rosberg, le baquet Mercedes aux côtés du triple champion du monde est évidemment au centre de toutes les attentions. Interrogé à ce sujet par Channel 4, Lewis Hamilton a confirmé qu'il disposait d'une clause obligeant l'écurie à l'informer des remplaçants potentiels, sans pour autant qu'il puisse peser sur la décision finale.

"Contractuellement, ce qu’ils doivent faire, fondamentalement : [c'est qu']une fois qu’ils ont réduit à cinq pilotes, ou n’importe, la shortlist, contractuellement ils doivent en discuter avec moi. Mais je n’ai pas mon mot à dire sur qui ce sera."

Malgré tout, il estime qu'il y a un risque à ne pas envisager le choix à travers le prisme de l'équipe Mercedes telle qu'elle fonctionne depuis quatre saisons. "La personne que nous avons dans la seconde voiture est importante. C’est important pour le moral de l’équipe. Nous avons vu les autres équipes et, parfois, [cela] peut avoir l’effet d’un poison au sein d'une écurie, la forte rivalité entre des pilotes."

"Bien sûr, je suis vraiment heureux ici, j’aime être là et même si, OK, il y a eu des scénarios intéressants, globalement nous les avons toujours traversés."

"Donc il faut s’assurer que, peu importe ce que nous apportons, cela soit au moins aussi bon que ce que nous avions, sinon meilleur, en termes de création de cette énergie. J’ai connu des expériences et des divisions par le passé ; je ne conseille pas, dans une équipe, d’avoir un tel scénario."

"Mais ce que je voulais dire est que je vais piloter contre n’importe quel pilote… Au final, quand ils décident, c'est leur choix, ils peuvent prendre n’importe quel pilote. Prenez Fernando [Alonso], prenez Sebastian [Vettel], prenez qui vous voulez, vraiment."

"J’ai fait équipe avec Fernando lors de ma première année et je l’ai battu, donc ce n’est pas une inquiétude pour moi. Je serais heureux de piloter contre n’importe lequel d’entre eux. Mais au niveau de ce qui est le mieux pour l’équipe, ce n’est probablement pas la meilleure idée."

Quelle que soit la décision prise par Mercedes, elle ne sera pas connue avant le 3 janvier 2017. Valtteri Bottas semble tenir la corde, même si rien d'officiel n'a fuité.

Article suivant
Renault F1 recrute chez McLaren et se renforce

Article précédent

Renault F1 recrute chez McLaren et se renforce

Article suivant

Bilan F1 2016 - Haas, des débuts en fanfare

Bilan F1 2016 - Haas, des débuts en fanfare
Charger les commentaires