Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
76 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
89 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
111 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
132 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
146 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
160 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
188 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
195 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
209 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
216 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
245 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
252 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
265 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
279 jours

Pas de pénalité après le contact entre Hamilton et Verstappen

partages
commentaires
Pas de pénalité après le contact entre Hamilton et Verstappen
Par :
26 mai 2019 à 15:42

Les commissaires du Grand Prix de Monaco ont rapidement délibéré après la course, estimant qu'aucun des deux pilotes ne devait être sanctionné.

Le duel à couteaux tirés entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a bien failli mal se terminer à la Chicane du Port, lors du Grand Prix de Monaco, alors que les deux hommes étaient entrés dans les trois derniers tours. 

Lire aussi:

Presque contraint par la situation de tenter le tout pour le tout, compte tenu de la pénalité de cinq secondes qui allait lui être infligée suite à un arrêt au stand dangereux, Verstappen a finalement porté une attaque sur le leader. Mais les deux monoplaces sont entrées en contact, roue contre roue, miraculeusement sans compromettre le résultat final de l'un ou de l'autre. Les commissaires ont aussitôt ouvert une enquête pour étudier les éventuelles responsabilités, avant d'en arriver à la conclusion que ni Hamilton, ni Verstappen ne devait être sanctionné. 

"La voiture #33 a tenté de doubler la voiture #44 à l'intérieur du virage 10, et il y a eu un contact", résume le rapport de la FIA. "Les commissaires ont estimé qu'aucune voiture n'était majoritairement en faute pour l'accrochage, et les deux pilotes ont agi de manière appropriée pour atténuer les conséquences du contact. Les commissaires décident donc ne ne pas prendre de sanction."

Cette décision permet donc de confirmer le classement final du Grand Prix de Monaco, remporté par Lewis Hamilton devant Sebastian Vettel et Valtteri Bottas. Max Verstappen termine quatrième de l'épreuve. 

Lire aussi:

Article suivant
Championnat - Les classements après le GP de Monaco

Article précédent

Championnat - Les classements après le GP de Monaco

Article suivant

Vettel : "J'attendais que quelque chose se passe"

Vettel : "J'attendais que quelque chose se passe"
Charger les commentaires