Hamilton : "Verstappen dépasse la limite, c'est sûr"

Lewis Hamilton donne son point de vue sur le rapport de force avec Max Verstappen à l'issue d'une course mouvementée à Djeddah.

Lewis Hamilton a beau avoir triomphé au Grand Prix d'Arabie saoudite, ça n'a pas été une mince affaire. C'est un duel à couteaux tirés avec Max Verstappen qu'a remporté le pilote Mercedes, non sans mal après avoir perdu la tête de l'épreuve lors de la première neutralisation de la course. Ce duel a été parsemé de nombreuses passes d'armes au premier virage, Verstappen réalisant plusieurs manœuvres discutables en tassant son adversaire ou en coupant le virage 2.

Les polémiques n'en restaient pas là, avec un étonnant accrochage en ligne droite lorsque le pilote Red Bull a tenté de céder la tête à son rival comme le lui demandait la direction de course, ce qu'il a fait quelques tours plus tard pour reprendre la tête immédiatement, avant d'y renoncer définitivement. La tension était à son comble, mais Hamilton a fini par l'emporter.

"Cette bataille est si intense !" s'exclame l'Anglais sur F1 TV. "Cela fait dix ans que je suis dans cette équipe, j'ai vu la passion toutes ces années, [mais] je ne crois pas avoir déjà vu ce qu'ils viennent de me montrer quand je suis arrivé dans la voie des stands à la fin de la course. Cette énergie est à un autre niveau."

"La bataille est si spectaculaire, je l'apprécie. C'est difficile de se battre avec un pilote qui n'utilise pas le même règlement. J'ai essayé avec tout ce que j'avais de maintenir la voiture en piste et de faire les choses correctement."

S'il prend soin de ne pas le nommer, Hamilton ne cache pas ce qu'il pense du pilotage de Verstappen, et ses propos sur Sky Sports F1 le confirment : "Il fallait vraiment que j'essaie de garder mon sang-froid en piste, ce qui était vraiment difficile. J'ai couru face à de nombreux pilotes dans ma vie. En 28 ans, j'ai rencontré beaucoup de personnages différents. Et il y en a quelques-uns, au sommet, qui dépassent la limite. Les règles ne semblent pas s'appliquer. Aujourd'hui, j'essayais juste de m'exprimer en piste [plutôt qu'en dehors], de maintenir ma voiture entre les lignes blanches et de le faire de la manière correcte."

Lorsqu'il lui est demandé si Verstappen est l'un de ces pilotes qui dépassent la limite, Hamilton acquiesce : "Il dépasse la limite, c'est sûr. J'ai évité des accrochages à de nombreuses reprises avec ce mec. Ça ne me dérange pas toujours d'être celui qui le fait. Parce qu'on survit et qu'on peut reprendre la bataille plus tard, ce que j'ai manifestement fait."

Le pilote Mercedes est également revenu sur sa collision avec Verstappen, expliquant avoir reçu trop tardivement l'information selon laquelle son adversaire allait le laisser passer, et insinuant qu'un double abandon n'aurait pas dérangé ce dernier. "Je n'ai pas eu les informations, je ne comprenais donc pas vraiment ce qui se passait", relate Hamilton. "Tout d'un coup, il a commencé à ralentir, puis à bouger un petit peu. Je me demandais, est-ce qu'il joue une sorte de tactique folle ?"

"Mais ensuite, tout d'un coup le message a commencé à arriver, juste au moment où il a semblé freiner, il a tapé sur les freins si fort, j'ai failli décoller sur lui, ce qui nous aurait tous deux contraints à l'abandon. Pour lui, peu importe si aucun de nous ne finit. Pour moi, il faut que nous finissions tous les deux. Mais ce sera intéressant de voir ce qui se passera."

Hamilton et Verstappen sont désormais au coude-à-coude à l'aube du Grand Prix décisif à Abu Dhabi, avec 369,5 points chacun. "Personnellement, je suis relax. Je me sens comme dans un ring, et je suis prêt à y aller", conclut le septuple Champion du monde.

partages
commentaires

Related video

Wolff : "C'était une course spectaculaire, pas une belle course"
Article précédent

Wolff : "C'était une course spectaculaire, pas une belle course"

Article suivant

Marko : Red Bull "pas traité pareil" que Mercedes par les commissaires

Marko : Red Bull "pas traité pareil" que Mercedes par les commissaires
Charger les commentaires