Hamilton s'est "assuré" de laisser de la place à Verstappen au départ

Marathonien plutôt que sprinteur, Lewis Hamilton s'est surtout assuré de ne pas aller à l'accrochage au premier virage lorsque Max Verstappen a porté son attaque pour prendre les commandes dès le départ.

Le départ du Grand Prix d'Espagne 2021 de F1 a été marqué par la manœuvre autoritaire de Max Verstappen sur le poleman Lewis Hamilton à l'intérieur du premier virage, le Néerlandais s'emparant des commandes dans un dépassement rappelant celui du premier tour à Imola ou, et cette fois en faveur de Hamilton, celui de Portimão.

Même si cet intérieur est passé de justesse car le pilote Red Bull a beaucoup retardé son freinage, Hamilton s'est assuré de laisser le plus de place possible pour éviter de perdre plus qu'une position dans ce premier tour. Parvenant à conserver la seconde place malgré un net ralentissement qui a surtout donné de l'air à Verstappen, le septuple Champion l'a finalement emporté à la stratégie en fin de course, bénéficiant du choix de faire un arrêt supplémentaire pour monter des pneus moins usés.

Lire aussi :

Interrogé par Motorsport.com sur ce qu'il avait ressenti au moment du premier virage, Hamilton a répondu : "Au moment d'aborder le virage 1, je me suis juste assuré de laisser autant de place que possible à Max."

"Dans mon esprit, c'est toujours un marathon, pas un sprint, donc je pense uniquement au long terme. Et, bien sûr, j'aurais pu être un petit peu plus agressif. Devrais-je l'être ? Eh bien, je suis dans la position dans laquelle je suis parce que je ne suis pas trop agressif quand ce n'est pas nécessaire."

Pendant un bref moment, Hamilton semblait en capacité de pouvoir se rabattre juste devant Verstappen dans la ligne droite pour lui bloquer l'intérieur. Mais le Britannique explique qu'il n'a pas bougé afin de ne pas priver son équipier de son aspiration, comme cela était prévu avant la course.

"Je savais que Valtteri [Bottas] démarrait troisième et le but était de travailler en équipe, donc je suis resté sur la gauche [de la piste]. Rétrospectivement, il y a eu un moment, [...] quand Max s'est déplacé derrière moi pendant une seconde, [où] j'aurais pu traverser [la piste] et sceller l'affaire. Mais je ne l'ai pas fait."

Expliquant son point de vue, Verstappen a déclaré : "L'envol a été bon, et bien entendu j'avais un peu moins d'aileron par rapport à Mercedes. Ça m'a aidé à être un peu à côté de Lewis. Et ensuite j'ai tenté le coup au virage 1."

partages
commentaires
Bottas sur Hamilton : "Je ne suis pas là pour laisser passer"
Article précédent

Bottas sur Hamilton : "Je ne suis pas là pour laisser passer"

Article suivant

Mercedes ne jouera pas aux "chaises musicales" avec ses pilotes

Mercedes ne jouera pas aux "chaises musicales" avec ses pilotes
Charger les commentaires