Hamilton : Un "privilège" de courir contre Vettel et Alonso

partages
commentaires
Hamilton : Un
Par : Fabien Gaillard
25 nov. 2018 à 15:39

Le Champion du monde 2018 Lewis Hamilton a ajouté une dernière victoire à sa fructueuse saison, au terme d'une épreuve maîtrisée et marquée par un hommage final à Fernando Alonso.

Le onzième succès de Lewis Hamilton cette saison aura aussi été celui de la stratégie. Tout s'est joué dès le septième tour quand, profitant d'une VSC déployée pour l'abandon de Kimi Räikkönen, le Britannique a fait le choix de plonger dans les stands pour changer de gommes sans perdre trop de temps.

Choix payant puisque, après avoir géré le début de second relais avec les supertendres, il a pu adopter un rythme qui lui a permis de dépasser dans l'ordre Vettel, Bottas, Verstappen et enfin, après un long passage en tête de l'Australien, Ricciardo au moment de leurs arrêts. Sur la fin de course, il tranquillement géré son avance sur le pilote Ferrari pour l'emporter avec une marge de deux secondes.

Après la course, Hamilton et Vettel ont d'ailleurs entouré Alonso au moment de revenir dans la ligne droite principale, les trois hommes gratifiant le public de donuts pour fêter la fin de saison et ce qui pourrait être la dernière course de l'Espagnol en discipline reine.  

Lire aussi:

Interrogé par David Coulthard après ces moments rares, Hamilton était aux côtés de celui qui est son dauphin pour la seconde saison d'affilée, rendant là aussi hommage au quadruple Champion du monde : "C'était un véritable honneur et privilège de courir contre Sebastian. Je le connais depuis l'époque de la F3, c'est un pilote honnête et travailleur, qui attaque toujours. Ne vous attardez pas sur nos défauts, nous faisons toujours de notre mieux. Sebastian va revenir en force l'an prochain."

Et au sujet de celui qui fut son équipier chez McLaren en 2007, il déclare : "Fernando est une vraie légende, c'était un privilège de courir contre lui. Avant d'arriver en F1, je le regardais dans ma chambre, je voyais ce qu'il accomplissait. Il manquera à la F1, et à moi aussi."

 
Article suivant
Vettel : "L'année a été dure"

Article précédent

Vettel : "L'année a été dure"

Article suivant

Un Verstappen "phénoménal" signe son 11e podium

Un Verstappen "phénoménal" signe son 11e podium
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Auteur Fabien Gaillard