Hamilton : "C'est la victoire dont je suis le moins fier"

partages
commentaires
Hamilton :
Par : Benjamin Vinel
30 sept. 2018 à 14:28

Lewis Hamilton a remporté sa 70e victoire en Formule 1 au Grand Prix de Russie, toutefois celle dont il est "le moins fier", puisque Valtteri Bottas pouvait s'imposer avant de laisser passer son coéquipier.

Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 et Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 mènent au départ
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, félicite le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 sur le podium
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 sur le podium
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête sa victoire dans le Parc Fermé
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 avec du champagne sur le podium

L'Autodrome de Sotchi est un circuit qui réussit particulièrement bien à Valtteri Bottas, on le sait. C'est en Russie que le Finlandais a remporté sa toute première victoire en Formule 1, et auteur de la pole position ce samedi, il avait l'opportunité de signer son premier succès de la saison.

Or, après avoir dominé la première moitié de la course – sans creuser l'écart mais sans être menacé pour autant –, Bottas a obtempéré aux consignes de Mercedes et a laissé passer son coéquipier au 25e des 53 tours, dans un contexte où Lewis Hamilton souffrait de cloquage sur ses pneus arrière et où son rival pour le titre, Sebastian Vettel, était très proche des Flèches d'Argent. 

Lire aussi:

"Quand j'ai su qu'ils avaient dit ça à Valtteri..." lâche un Hamilton quelque peu décontenancé. "Ce n'est pas ce que je voulais. Je voulais juste qu'il accélère car Sebastian se rapprochait de moi. Le passer n'était pas un bon sentiment. J'attendais de savoir ce qui était prévu à la fin, et l'équipe m'a dit qu'elle voulait que ça se finisse comme ça. C'est dur de trouver les mots, nous avons dominé le week-end, l'équipe a fait du travail incroyable. Je n'ai jamais voulu gagner une course ainsi, de toute ma vie."

Les consignes, source de malaise

Le rythme des trois hommes était relativement similaire et Hamilton s'est en effet imposé avec deux secondes et demie d'avance sur Bottas et sept secondes et demie de marge sur Vettel. Dans le parc fermé et sur le podium, l'ambiance était manifestement pesante, le Finlandais peinant à digérer cette défaite qu'il juge imméritée.

"C'est la journée la plus étrange dont j'aie souvenir dans toute ma carrière en F1", déclare Hamilton. "Nous avons déjà évoqué cette situation, et c'était toujours un malaise, car je disais que je voulais gagner à la régulière. En tant que pilotes, nous existons pour gagner, et si l'on nous dit que nous ne pouvons pas gagner, on nous enlève notre raison d'être. Je l'ai dit à Toto et aux autres, ce n'est pas comme ça que je veux gagner."

"Mais Valtteri a été un gentleman, et l'équipe a pris cette décision. Dans le team, il y a ceux qui veulent remporter les championnats coûte que coûte, et il y a les autres, les racers. Il faut être reconnaissant envers Valtteri, mais aussi envers les gars à l'usine, qui travaillent d'arrache-pied pour nous permettre de signer ce doublé. Mais c'est la victoire dont je suis le moins fier."

Hamilton a réfléchi à laisser passer Bottas

Le souvenir du Grand Prix de Hongrie 2017 vient forcément à l'esprit – Bottas avait laissé passer Hamilton pour que celui-ci tente de doubler les Ferrari, sans succès, et le Britannique s'était effacé devant son coéquipier au dernier tour. 

Lire aussi:

Lorsqu'il lui est demandé s'il a envisagé de faire de même cette fois, Hamilton répond : "J'y ai pensé, je trouvais ça super bizarre de mener la course. Je repensais à Budapest l'an dernier. Mais je me rappelle que l'équipe voulait ces dix points [de plus que Vettel], au cas où le championnat se jouerait à un point ou à trois points. Mais c'est quand même dur à avaler."

Toujours est-il que grâce à l'esprit d'équipe de son coéquipier, le quadruple Champion du monde compte désormais 50 points d'avance sur Vettel au classement général

 

 

Prochain article Formule 1
Vettel : Hamilton et Bottas "travaillent très bien ensemble"

Article précédent

Vettel : Hamilton et Bottas "travaillent très bien ensemble"

Article suivant

Ocon et Pérez n'ont pas su forcer le verrou Magnussen

Ocon et Pérez n'ont pas su forcer le verrou Magnussen
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Course
Pilotes Valtteri Bottas Boutique , Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Réactions