Hamilton : "Ça n'a pas été facile pour moi"

Lewis Hamilton s'est imposé lors du Grand Prix du Japon 2017 de Formule 1, en s'offrant, en plus de sa 61e victoire, un nouveau 25 à zéro face à Sebastian Vettel, qui a dû abandonner.

Avec 68 points sur les trois épreuves asiatiques, le Britannique a quasiment réussi le score parfait et sa victoire à Suzuka intervient au moment où son adversaire direct a connu un nouveau problème mécanique et un nouvel abandon.

La course n'a pas été de tout repos pour Hamilton, qui n'a jamais possédé plus d'une poignée de secondes sur Max Verstappen et qui a semblé souffrir plus qu'attendu avec ses pneus, mais au final elle lui permet de posséder désormais 59 unités d'avance au championnat pilotes avec 100 points, au maximum, en jeu.

Interrogé par Takuma Sato sur le podium, le triple Champion du monde était ravi : "Il me faut cet anneau !", a-t-il d'abord lancé en référence à la bague du vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis que porte le Japonais depuis sa victoire sur l'ovale mythique en mai dernier.

"Beau public ce week-end, on est toujours très bien traités ici. Belle journée ici, c'est la première fois que je vois la mer d'ici. L'équipe a fait du très bon travail, Max a fait une course fantastique et ça n'était pas facile pour moi."

La fin de course aurait toutefois pu coûter la victoire à Hamilton, qui s'est retrouvé dans le trafic et sous la menace directe de Verstappen dans les deux dernières boucles. "La Red Bull est rapide en rythme de course, nous le sommes en run de qualifications, mais j'ai pu lui résister. C'était très serré à plusieurs moments, notamment à la fin avec la VSC, les pneus étaient froids et il m'a rattrapé avec le trafic. C'était très serré."

Puis le Britannique d'insister sur le bijou de Sato : "Je peux essayer cet anneau ?", a-t-il demandé, avant que l'intervieweur ne lui prête gentiment : "Il me va bien, non ?" Des envies d'Indy pour le leader du championnat ?

En tout cas, avec plus de deux victoires d'avance à quatre courses du terme, c'est la satisfaction qui prime avant d'aborder la tournée américaine : "Je n'aurais pu que rêver d'un tel écart. Ferrari a été un concurrent très sérieux tout au long de l'année, mais notre fiabilité est parfaite, l'équipe est très méticuleuse et c'est pourquoi nous avons une telle fiabilité et de tels résultats. Le soutien que nous recevons nous aide aussi, donc merci à tous."

Niki Lauda, président non exécutif de Mercedes, a salué la performance de son pilote : "C'était une course serrée à la fin, à cause de ce tour dans le trafic, mais Lewis a fait une course parfaite. Il avait tout sous contrôle et a gagné la course, exceptionnel."

Quant aux difficultés de Ferrari, il conclut : "Si cela nous arrivait, nous travaillerions dur pour résoudre ce problème. C'est ce qu'ils doivent faire. Nous avons désormais une grande avance au championnat."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Sous-évènement Course
Circuit Suzuka
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Réactions
Tags suzuka, victoire