Lewis Hamilton et Toto Wolff n'iront pas au gala FIA

Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, a indiqué que ni lui, ni Lewis Hamilton ne participeraient à la cérémonie de remise des prix de la FIA ce jeudi soir.

Lewis Hamilton et Toto Wolff n'iront pas au gala FIA

La polémique sur la fin du Grand Prix d'Abu Dhabi, et la manière dont le titre a été conquis par Max Verstappen via une décision pour le moins controversée de la direction de course, est encore très vive quatre jours après la course. Mercedes a annoncé ce jeudi matin avoir renoncé à faire appel de la décision de rejet de sa réclamation, après que la FIA a promis une enquête sur le déroulé de la fin du GP.

Toutefois, dans le clan Mercedes, il est clair que la pilule ne passe pas, et les réactions de nombreux fans et observateurs quant aux récents événements montrent que la discipline n'a sans doute pas fini d'être renvoyée à cet épisode. Une situation d'autant plus problématique pour les instances que se tient, ce jeudi soir, la cérémonie de remise des prix de la FIA, où les trois premiers pilotes du championnat et l'écurie championne viennent normalement en personne pour récupérer leurs trophées.

Il s'agit même d'une obligation selon le Règlement Sportif de la Formule 1. L'article 6.6 dispose en effet que : "Les pilotes terminant premier, deuxième et troisième du championnat doivent être présents à la cérémonie annuelle de remise des prix de la FIA."

Dans une conférence avec des journalistes en ce début d'après-midi, Toto Wolff a toutefois confirmé que ni Lewis Hamilton, ni lui-même ne s'y rendraient. Le trophée des constructeurs sera tout de même récupéré par un dirigeant de l'équipe, en la personne de James Allison, directeur technique en chef de Mercedes.

"Nous n'y serons pas, tous les deux", a expliqué l'Autrichien. "Je ne serai pas là en raison de ma loyauté envers Lewis et de mon intégrité personnelle. Mais nous serons représentés en tant qu'équipe par James Allison, qui recevra le trophée au nom de tous les gens de Brackley et Brixworth qui devraient célébrer notre huitième titre de Champion du monde consécutif, qui méritent d'être célébrés, car c'est un accomplissement fantastique dont nous sommes très fiers."

Wolff a reconnu qu'il avait pour sa part du mal à trouver un équilibre entre la joie de voir Mercedes remporter son huitième championnat constructeurs et la fureur que lui inspire la façon dont les décisions de la FIA ont coûté le titre à Hamilton dans les derniers instants. "D'une certaine manière, j'essaie de compartimenter la colère sur le résultat du championnat pilotes et, de l'autre côté, la fierté et la joie d'avoir réalisé quelque chose de sans précédent et qui doit être célébré."

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Comment l'aéro de Red Bull et Mercedes a influencé la finale
Article précédent

Comment l'aéro de Red Bull et Mercedes a influencé la finale

Article suivant

L'hôpital après le crash de Silverstone, le pire moment de Verstappen

L'hôpital après le crash de Silverstone, le pire moment de Verstappen
Charger les commentaires