Handicapés par l'unité de puissance, Ricciardo et Red Bull restent optimistes

C'est une nouvelle journée frustrante qu'a connue Red Bull Racing sur le circuit de Jerez, pour cette troisième journée d'essais hivernaux

C'est une nouvelle journée frustrante qu'a connue Red Bull Racing sur le circuit de Jerez, pour cette troisième journée d'essais hivernaux. Hier, une sortie de piste de Daniil Kvyat avait condamné l'équipe à rouler sans aileron avant ; aujourd'hui, le roulage de Daniel Ricciardo a été limité par un changement d'unité de puissance qui l'a empêché de sortir des stands pendant la majeure partie de la matinée.

L'Australien n'a pu faire mieux que le septième temps, à deux secondes et demie du chrono de référence, avec quarante-huit tours au compteur. Il se veut toutefois optimiste, car de longs relais ont pu être effectués cet après-midi.

"Bien que notre roulage ait été limité aujourd'hui, nous avons réalisé de longs relais et c'était encourageant", déclare Ricciardo. "J'étais heureux de faire des runs de dix ou quinze tours, car c'est toujours à ce moment-là que l'on comprend mieux la voiture. A chaque tour, nous comprenons quelque chose de plus au sujet de la voiture ou de l'unité de puissance Renault. C'était donc un bon après-midi".

"Quant à savoir où nous nous situons, c'est impossible d'évaluer notre rythme car nous ne savons pas ce que font les autres, mais je pense que nous étions constants aujourd'hui, nous avons aligné quelques tours à la fin, donc nous pouvons tirer des points positifs de cette journée", conclut le pilote Red Bull, conscient qu'aucune comparaison avec la concurrence n'est encore possible.

Demain, c'est Daniil Kvyat qui sera au volant de la RB11. Le Russe espérera engranger les kilomètres après sa mésaventure d'hier.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Daniil Kvyat
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités