Heidfeld trouve son équipe plus ouverte que Sauber

Arrivé chez Lotus Renault GP en début de saison suite à l'accident de Robert Kubica, Nick Heidfeld avait fait auparavant l'essentiel de sa carrière en Formule 1 au sein de l'écurie Sauber, passée un temps sous le contrôle de BMW

Arrivé chez Lotus Renault GP en début de saison suite à l'accident de Robert Kubica, Nick Heidfeld avait fait auparavant l'essentiel de sa carrière en Formule 1 au sein de l'écurie Sauber, passée un temps sous le contrôle de BMW.

Chez Lotus Renault GP, l'Allemand a découvert une nouvelle façon de travailler, beaucoup moins hermétique selon lui. Il a ainsi expliqué qu'il y avait beaucoup plus de dialogue et que l'esprit y était visiblement moins fermé.

"Renault est extrêmement ouverte. Mes idées et critiques constructives sont les bienvenues. Je n'avais jamais connu cela à ce point. Bien sûr, tout n'est pas pris en compte mais il y a du dialogue. Et c'est beaucoup de plaisir. La voiture était évidemment prête quand je suis arrivé, mais j'ai pu apporter quelque chose dans de nombreux domaine," a déclaré Heidfeld au journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Par comparaison, il a évoqué le fonctionnement de l'équipe Sauber comme diamétralement opposé. "Ils étaient très, très bien organisés. Mais je pense parfois trop fermés. Ils ne voulaient pas prendre de risques," a-t-il indiqué.

Ces critiques rejoignent celles de Jacques Villeneuve, qui s'était plaint il y a quelques semaines de la façon de faire chez Sauber. Le Canadien avait expliqué qu'il n'avait pas son mot à dire quand il était au sein de l'équipe suisse et qu'il devait piloter et se taire.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jacques Villeneuve , Nick Heidfeld , Robert Kubica
Équipes Sauber
Type d'article Actualités