Heidfeld : "Un accident qui aurait pu être dangereux"

Lotus Renault GP s’est battue avec une main dans le dos après une sortie précoce pour Nick Heidfeld, alors que Vitaly Petrov a signé une performance courageuse pour franchir la ligne en dixième position et sauver un point au Grand Prix d’Allemagne

Lotus Renault GP s’est battue avec une main dans le dos après une sortie précoce pour Nick Heidfeld, alors que Vitaly Petrov a signé une performance courageuse pour franchir la ligne en dixième position et sauver un point au Grand Prix d’Allemagne.

Petrov a pris le départ sur des pneus tendres rodés, qu’il a changés au 23ème tour pour un train identique. Il a finalement passé les mediums au 46ème tour pour rallier l'arrivée en dixième position.

"Un autre point glané aujourd’hui. Mais il faut vraiment que nous analysions précisément les raisons pour lesquelles nous perdions des places comme cela et pourquoi nous ne sommes pas rentrés au stand plus tôt pour nous battre avec le groupe de tête," a déclaré le pilote russe.

"J’ai pris un bon départ et je me suis bien bagarré, notamment avec Jenson [Button] et Michael [Schumacher]. Mais le point noir est que des Force India et Sauber terminent devant nous. Il faut chercher l’explication et y remédier aussi vite que possible. Nous devons maintenant concentrer nos énergies sur la Hongrie et prendre quelques points là-bas avant le break d’été."

Heidfeld a pris le départ en pneus tendres rodés et a été pris dans un accrochage au deuxième virage qui l'a renvoyé en fin de peloton. Cependant, le pilote allemand a remonté avec pugnacité avant d’être bouté hors de la piste dans le dixième tour par Sébastien Buemi et d’être contraint à l’abandon.

"Au départ, je me suis fait serrer et au deuxième virage, j’étais pris en sandwich. En arrivant sur le troisième virage, Paul di Resta était à l’extérieur. J’ai bloqué mes roues avant pour l’éviter, mais je n’ai pu que glisser et le percuter parce qu’il n’y avait pas de place pour passer," a expliqué Heidfeld.

"Ensuite, j’ai attaqué à fond pour remonter et j’ai dépassé plusieurs voitures pour finalement me retrouver derrière Sébastien Buemi. Il bloquait la partie gauche de la piste, comme il en a le droit, mais je me suis porté à sa droite et à ce moment il est revenu vers moi. Il devait savoir que j’étais là. J’étais beaucoup plus rapide que lui et j’allais le doubler. Il ne m’a pas laissé de place et m’a poussé dans l’herbe. Après, je ne pouvais plus rien faire. L’accident était devenu inévitable. Ce n’est jamais agréable de retrouver en l’air dans ces voitures et cela aurait pu être dangereux."

[Communiqué de Lotus Renault GP]

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Heidfeld , Paul di Resta , Sébastien Buemi , Vitaly Petrov
Équipes Sauber , Force India
Type d'article Actualités