Hembery : Les pilotes pourront pousser à Monaco

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, est fier du spectacle offert en F1 cette saison et attend de voir avec impatience comment les équipes vont gérer l'allocation pneumatique de Monaco ce weekend, où le pneu supertendre fait sa premoère...

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, est fier du spectacle offert en F1 cette saison et attend de voir avec impatience comment les équipes vont gérer l'allocation pneumatique de Monaco ce weekend, où le pneu supertendre fait sa premoère apparition de la saison.

Monaco est l’un des grands moments de la saison et un endroit où les pneus supertendres et tendres ont fourni énormément d’action dans le passé. L’an dernier, trois pilotes se sont offert un grand final avec trois stratégies différentes, avant que le drapeau rouge ne s’en mêle”, se remémore-t-il.

Les pilotes ne seront pas limités par la dégradation des composés pneumatiques à Monaco, où l'usure est très faible. Les tendres pourraient ainsi durer près de 50 boucles.

Le supertendre est le seul composé demeurant inchangé depuis l’an dernier, du fait d’avoir été si efficace sur des tracés comme Monaco. Bien entendu, leur profil a été revu pour coller au mieux aux réglementations 2012. Le niveau d’usure étant très faible à Monaco, les pilotes seront en mesure de pousser fort du début à la fin”, détaille Hembery.

La stratégie pneumatique sera très importante à Monaco, où les dépassements en piste sont plus difficiles qu’ailleurs. Ceci dit, la Principauté réserve une histoire souvent chargée de surprises. Avec des monoplaces si proches actuellement, n’importe quel petit avantage ou petite erreur peuvent avoir un grand impact sur le résultat final de la course, comme nous l’avons vu jusqu’à présent cette saison”.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités