Hill dérouté par l'éventualité d'une course sprint

La proposition a récemment été faite par le Groupe Stratégique d'organiser une course sprint qui déterminerait la grille de départ du Grand Prix. La course en question aurait lieu le samedi, après les qualifications.

Cette idée a reçu un accueil mitigé de la part des pilotes en activité. Damon Hill, Champion du Monde 1996, pense que cela ne va rendre le format que plus confus.

"Je suis déjà dérouté," confie Hill à Sky Sports. "Nous avons déjà une course sprint : c'est ce que la F1 est. Ce n'est pas une course d'endurance. Donc je ne comprends pas. Nous risquons de bricoler et d'embrouiller encore la situation. Il faut dire que le format de qualifications actuel est une amélioration par rapport au précédent. Donc cela a fonctionné."

Lire aussi - Les pilotes mitigés quant à une deuxième course par weekend

Le GP2, par exemple, a deux courses par weekend : une course principale et une course sprint. Est-ce toutefois un exemple à suivre?

"Le GP2 a des courses sprint, ça marche plus ou moins," poursuit le Britannique. "Mais je ne sais pas - quelle course est la vraie? C'est ma question."

En revanche, Hill serait favorable à un retour dans le passé, avec des qualifications qui avaient également lieu le vendredi.

"Je pense que peut-être ils devraient faire les qualifications le vendredi aussi. Avant, il était possible que le vendredi détermine la grille de départ. Il fallait que les gens fassent attention le vendredi et soient vraiment compétitifs," se remémore l'ancien pilote Williams.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Damon Hill
Type d'article Actualités
Tags course, déclaration, format