Hockenheim appelle le gouvernement à la rescousse

Les dirigeants du circuit de Hockenheim ont demandé de l'aide au gouvernement allemand afin de maintenir le Grand Prix d'Allemagne au calendrier du championnat du monde

Les dirigeants du circuit de Hockenheim ont demandé de l'aide au gouvernement allemand afin de maintenir le Grand Prix d'Allemagne au calendrier du championnat du monde.

En organisant le Grand Prix cette année, le tracé a perdu plus de six millions d'euros, ce qui le place donc dans une situation financière critique.

Pour que le circuit soit en mesure de poursuivre l'organisation du Grand Prix d'Allemagne en alternance avec le Nurburgring, il faudrait que le gouvernement débloque plusieurs millions d'euros.

"Une course de Formule 1 est un événement gigantesque, un peu comme une Coupe du Monde de football. Le gouvernement fédéral devrait faire quelque chose pour ça," a expliqué Karl- Josef Schmidt, le patron de Hockenheim.

"Nous avons une date butoir, jusqu'à la fin du mois de mars 2009. Le package financier doit être en place à cette date sinon il n'y aura plus de course de Formule 1 sur le Hockenheimring."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités