Honda "n'arrive pas à croire" les problèmes moteur de Mercedes

Honda est stupéfait par les ennuis de fiabilité que Mercedes accumule en cette fin de saison.

Honda "n'arrive pas à croire" les problèmes moteur de Mercedes

Les difficultés rencontrées par Mercedes avec la fiabilité de son moteur sont source d'étonnement chez Honda, qui ne s'attendait pas à voir son adversaire souffrir à ce point en cette fin de saison. Le motoriste japonais, qui dispute sa dernière saison officielle en Formule 1, accompagne Red Bull Racing dans la course au titre et fait fructifier en 2021 un travail acharné qui dure depuis plusieurs années.

Ce week-end à Interlagos, théâtre du Grand Prix de São Paulo, Lewis Hamilton va écoper d'une pénalité de cinq places sur la grille de départ, la deuxième déjà cette saison en raison d'un changement de moteur. Alors que le nombre d'ICE (moteur à combustion interne) est limité à trois par pilote et par an, le Britannique en est déjà à son cinquième. Une situation qui était redoutée compte tenu des problèmes similaires rencontrés récemment par son coéquipier Valtteri Bottas, qui en est quant à lui à six ICE utilisés cette saison.

Au Brésil, c'est ainsi la cinquième fois en six Grands Prix qu'un pilote Mercedes écope d'une pénalité moteur sur la grille : du jamais-vu depuis le début de l'ère hybride en 2014, et de quoi surprendre la concurrence.

"Oui, je suis assez surpris ; ils changent d'ICE semaine après semaine", s'interroge Tanabe Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda F1. "Donc après, je n'arrive pas à croire ce qui se passe ni pourquoi. Mais du point de vue d'un motoriste, c'est décevant de subir une pénalité pour le pilote."

Tandis que Mercedes accumule les changements moteur, Honda fait figure de bon élève. Certes les blocs nippons ont également nécessité des changements hors quota, mais ils ont été entraînés par les accidents de Max Verstappen à Silverstone et de Sergio Pérez à Budapest. Des revers sans lesquels le motoriste estime qu'il aurait pu tenir la limite de trois blocs pour l'année. "Oui, je le crois", acquiesce Tanabe.

Confirmant les propos tenus un peu plus tôt par Christian Horner, directeur de Red Bull, le Japonais est confiant quant au fait que Honda parviendra à éviter une pénalité d'ici la fin de saison, sauf cas de force majeure.

"Le plan actuel est que nous pouvons gérer les unités de puissance pour le reste de la saison et pour tous les pilotes", affirme-t-il. "Nous avons eu des accidents durant la saison et nous avons donc perdu des unités de puissance mais, pour le moment, nous avons un nombre suffisant d'éléments pour tous les pilotes."

Lire aussi :

partages
commentaires
Szafnauer n'a "aucune intention" de quitter Aston Martin pour Alpine
Article précédent

Szafnauer n'a "aucune intention" de quitter Aston Martin pour Alpine

Article suivant

Qualifs - Hamilton intouchable à São Paulo

Qualifs - Hamilton intouchable à São Paulo
Charger les commentaires