Honda est "désolé" pour Alonso et Vandoorne

Honda a indiqué, par la voix de son responsable Yusuke Hasegawa, être désolé par la situation des pilotes McLaren qui n'ont pas pu bénéficier, lors des deux premiers jours, d'un roulage correct en raison de problèmes techniques.

La McLaren MCL32 n'a pas connu un début d'essais idéal, avec deux premières journées largement entamées par une série de problèmes techniques qui ont réduit le roulage à sa plus simple expression. Même si du mieux a été noté ce mercredi, avec 72 boucles au compteur pour Fernando Alonso, le roulage manquant est déjà une inquiétude, d'autant plus que le moteur Honda est tout nouveau.

Face aux questions de la presse, Yusuke Hasegawa a expliqué que le constructeur japonais était désolé pour les pilotes, tout en indiquant que la cause des difficultés restait à identifier : "Évidemment, nous ne sommes pas heureux d’avoir des problèmes, mais ce sont des essais, et nous sommes désolés pour les deux pilotes. Nous devons trouver ce qui s’est passé sur le moteur du deuxième jour, en particulier."

"Nous ne savons pas la cause exacte du problème sur le moteur d’hier, mais jusqu’ici, nous n’avons rien changé. Comme nous ne connaissons pas la racine du problème, nous ne pouvons pas dire [quels seront les progrès], mais je crois que nous pouvons bien sûr résoudre le souci avant Melbourne."

Interrogé sur la spécification du moteur qui sera utilisée lors de la seconde session d'essais, du 7 au 10 mars, le responsable de Honda F1 temporise : "Ça dépend du problème de celui d’hier, mais nous sommes supposés introduire la semaine prochaine la même spécification moteur [que] pour Melbourne."

Pas de problème fondamental

Même si l'absence de réponses est une difficulté de plus, tout comme le kilométrage limité, Éric Boullier, le directeur de la compétition de McLaren, assure qu'il n'y a pas de problème de fond sur le V6 turbo hybride. "Nous avons beaucoup de problèmes. Aucun d’entre eux n’est fondamental, nous ne savons pas encore, même Hasegawa-san, personne, parce que le moteur d’hier est en route pour le Japon."

Autre difficulté : une fois que les tours s'enchaînent, il faut procéder au déverminage, qui est habituellement l'apanage de la première journée. "Aujourd’hui, enfin, nous avons pu rouler, donc nous avons des pépins habituels, ceux que l'on rencontre le premier jour, mais évidemment nous les avons la troisième journée. C’est une nouvelle configuration de moteur Honda et évidemment, il y a des problèmes inattendus mais rien de fondamental."

Enfin, revenant sur le réservoir d'huile, qui a semblé être un des points sensibles du bloc Honda, Hasegawa se montre relativement confiant : "Jusqu’ici, nous pouvons vivre avec le réservoir d’huile modifié, mais évidemment, au fil de la saison, nous allons quand même essayer d’améliorer le système. Donc, si nous en avons l’opportunité, nous pourrions essayer d’introduire une modification du réservoir mais pour l'instant, je ne pense pas que ce soit un problème de rouler avec celui-ci."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone I
Sous-évènement Mercredi
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Fernando Alonso , Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags honda