Honda estime être 25cv devant Renault

Honda portait de grands espoirs quant aux évolutions introduites au Grand Prix de Belgique sur son unité de puissance, particulièrement ambitieux même : se hisser au niveau de Ferrari.

Au vu du niveau de performance affiché par les deux McLaren à Spa-Francorchamps, il est clair que ce n'est pas le cas. Fernando Alonso et Jenson Button n'ont même pas passé le cap de la Q1 sur le Toboggan des Ardennes, relégués à plus d'une seconde d'un éventuel passage en Q2!

Aussi les dirigeants de McLaren doivent se rendre à l'évidence, à commencer les têtes pensantes de Honda : l'unité de puissance japonaise n'est toujours pas au niveau... mais serait toutefois plus puissante que celle de Renault?

"Nous n'avons pas encore rattrapé Ferrari en termes d'ICE (moteur à combustion interne)," reconnaît Yasuhisa Arai pour Autosport, estimant l'écart à moins de 30cv.

"Nous sommes 40 à 50cv derrière Mercedes mais environ 25 devant Renault. Notre moteur est un peu derrière Ferrari mais bien meilleur que le Renault. Mercedes reste loin devant."

"Mais je suis confiant quant au fait que dans la deuxième moitié de saison, nous allons faire de notre mieux pour rattraper les deux équipes de pointe. Ce sera peut-être difficile de rattraper les équipes de pointe, car elles ont une bonne fiabilité et de bonnes caractéristiques de combustion. Mais je veux être proche des deux équipes de pointe d'ici la fin de la saison."

McLaren trop ambitieux d'un point de vue aéro?

Quant aux difficultés rencontrées par Honda, elles pourraient être dues à la silhouette très étroite que McLaren préconise pour ses monoplaces, fort utile d'un point de vue aérodynamique.

"Le package est très étroit ; évidemment, nous aimerions qu'il soit plus gros, mais compact, c'est mieux," ajoute Arai. "C'est de là que viennent nos difficultés, à cause de la taille."

Pourrait-on voir Honda insister pour disposer de plus d'espace pour son unité de puissance dans les entrailles de la MP4-31 de 2016? "Non. Ce sera ce package et nous travaillerons dur pour l'améliorer," conclut Arai.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités