Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
23 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
30 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
51 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
57 jours

Après Honda, Gilles Simon rejoint la FIA

partages
commentaires
Après Honda, Gilles Simon rejoint la FIA
Par :
5 sept. 2017 à 11:34

Gilles Simon, ancien consultant moteur pour Honda en F1, et qui a quitté le constructeur japonais à l'aube de cette saison, rejoint la FIA à un poste technique.

Spécialiste moteur, Gilles Simon est passé préalablement par Renault, Peugeot et, de façon plus notoire, Ferrari, avant de devenir le directeur technique de la FIA en charge des groupes propulseurs en 2010. Après avoir basculé en 2011 sur le projet PURE, finalement mort-né, il a rejoint Honda au moment où le constructeur préparait son retour en F1 en 2015.

Simon a aidé la marque à fortement progresser après la première campagne difficile ayant marqué son retour, néanmoins les relations se sont tendues en début d'année, dans le sillage des difficultés rencontrées par Honda avec son unité de puissance 2017. Alors que le tout nouveau concept n'apportait pas les progrès espérés et que des désaccords sont nés quant à la façon de répondre à ces difficultés, Simon a quitté Honda peu après le premier test de l'année, qui s'était avéré désastreux.

Son départ a laissé McLaren dans une situation encore plus frustrante côté moteur, car il était jugé essentiel pour qu'Honda puisse progresser que des consultants extérieurs tels que Simon soient encore plus nombreux à être mis à profit.

Six mois après avoir quitté le championnat, Gilles Simon a désormais été nommé directeur technique de la FIA. Il va aider au développement de tous les championnats de la FIA et évaluer de nouvelles solutions techniques devant aider ces séries à avancer dans la direction voulue par la fédération.

Article suivant
Un seul train de supertendres pour Vettel à Singapour

Article précédent

Un seul train de supertendres pour Vettel à Singapour

Article suivant

Leclerc : Räikkönen mérite de rester chez Ferrari

Leclerc : Räikkönen mérite de rester chez Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble