Honda veut rapprocher son "pilote numéro 1" de la F1

partages
commentaires
Honda veut rapprocher son
Par : Benjamin Vinel
17 nov. 2018 à 11:30

Honda réfléchit à l'avenir de Naoki Yamamoto, nouveau Champion de Super GT et de Super Formula, qui est désormais désigné "pilote numéro 1" de la marque nippone.

S'il avait passé l'année 2017 dans l'ombre de son coéquipier Pierre Gasly en Super Formula, Naoki Yamamoto a véritablement pris son envol cette saison en remportant les deux grands championnats au pays du Soleil-Levant, ayant également été titré avec son coéquipier Jenson Button en Super GT.

Naoki Yamamoto court avec Honda dans ces deux compétitions depuis 2010, et le constructeur japonais est enthousiasmé par les progrès réalisés par son pilote, à tel point que ce dernier pourrait avoir un avenir en Formule 1 – les titres de Super GT et de Super Formula lui octroient justement 35 points de Super Licence, qui le propulsent tout pile aux 40 unités requises pour obtenir le précieux sésame. 

Lire aussi:

"S'il pouvait piloter une F1 en EL1, il serait peut-être en mesure de se développer encore davantage", analyse Masashi Yamamoto, directeur de la compétition chez Honda, au sujet de son pilote. "Ce n'est pas qu'être pilote titulaire qui est important. L'expérience de la F1 est importante pour lui. [Nobuharu] Matsushita est le seul pilote japonais qui a l'expérience du pilotage d'une F1 actuelle. Son pilotage était très estimé par l'équipe [Sauber] ; son retour technique était très bon."

"[Maintenant que Yamamoto a 40 points], je vais le laisser obtenir une Super Licence, car nous voulons avoir plusieurs options. Nous n'excluons jamais aucune option."

Naoki Yamamoto, Team Mugen
#100 Team Kunimitsu Honda NSX Concept GT: Naoki Yamamoto, Jenson Button

Naoki Yamamoto lui-même a reconnu qu'il souhaitait discuter avec Honda d'essais en Formule 1 lorsque Motorsport.com lui a posé la question, dans un contexte favorable où le motoriste japonais va désormais équiper deux écuries, Red Bull et Toro Rosso.

D'autant plus favorable en raison de deux facteurs : le fait que les autres protégés de Honda – Nobuharu Matsushita, Tadasuke Makino et Nirei Fukuzumi – peinent à obtenir les résultats nécessaires, et le manque de pilotes prêts à rejoindre l'élite au sein du Red Bull Junior Team. Cela dit, avec Dan Ticktum et la nouvelle recrue également prometteuse qu'est Jüri Vips, la marque au taureau devrait disposer de jeunes capables de courir en Formule 1 à moyen terme. 

Lire aussi:

Dans le même temps, Naoki Yamamoto est lui-même handicapé par son âge – il a fêté ses 30 ans cette année – et par le fait qu'il vient de fonder une famille au Japon, quand un rôle en Formule 1 le contraindrait à voyager bien davantage que son double programme actuel en Super GT et en Super Formula.

Lorsqu'il lui est demandé quelles sont les chances de Naoki d'être titularisé en F1, Masashi Yamamoto répond : "Je pense que ce n'est pas zéro. Est-ce que c'est le même sentiment que quand il est arrivé en Super Formula [en 2010], je n'en ai pas parlé jusqu'à présent. Il s'est aussi marié l'an dernier, ses enfants sont nés, son environnement de vie a changé. Son âge est également source d'inquiétude. Mais il est le pilote Honda numéro 1, désormais. Je n'en ai pas encore discuté en détail, mais je souhaite lui en parler."

Propos recueillis par Ken Tanaka et Tomohiro Yoshida

 
Article suivant
Renault fait de "grands progrès" avec sa F1 2019

Article précédent

Renault fait de "grands progrès" avec sa F1 2019

Article suivant

La Super Formula annonce la présence de Ticktum "à temps plein" en 2019

La Super Formula annonce la présence de Ticktum "à temps plein" en 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , Super GT , Super Formula
Pilotes Naoki Yamamoto
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Benjamin Vinel