Honda nie avoir gagné en performance avec son nouveau moteur

Les théories selon lesquelles l'amélioration des performances des Red Bull serait le résultat de l'augmentation de la puissance du nouveau moteur Honda ont été réfutées par le motoriste nippon.

Honda nie avoir gagné en performance avec son nouveau moteur

Honda connaît actuellement sa meilleure saison en Formule 1 depuis près de 30 ans. En effet, il faut remonter jusqu'en 1991 pour revoir une écurie motorisée par le constructeur japonais remporter consécutivement quatre courses. Avec Red Bull, Honda n'a plus quitté la première marche du podium depuis le Grand Prix de Monaco, au mois de mai, mais s'est montré sous l'un de ses meilleurs jours au Grand Prix de France, lorsque le motoriste a introduit son deuxième groupe propulseur de la saison.

Cependant, le nouveau V6 hybride de Honda a suscité une levée de sourcils chez certains concurrents, dont Mercedes. Ainsi, il a été suggéré que Honda avait trouvé un gain de puissance chiffré à 15 ch en utilisant un mode plus agressif ou encore que la fiabilité avait été améliorée après quelques alertes en début de saison.

Lire aussi :

Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda F1, a pourtant nié ces rumeurs en bloc. "Je serais très heureux si c'était vrai, mais ça ne l'est pas", a-t-il lancé dans le paddock du Red Bull Ring. "Selon la réglementation en vigueur, aucune mise à jour des performances n'est autorisée pendant la saison. Par conséquent, notre deuxième unité de puissance est identique à la première en matière de spécification et de performance."

Le Japonais a renforcé ses arguments en précisant que si Honda avait modifié son unité de puissance pour en améliorer la fiabilité et, par conséquent, les performances, la FIA aurait alors informé les autres équipes, ce qui n'a pas été le cas.

"Selon les règles autour de l'unité de puissance, nous devons soumettre le moindre changement [à la FIA]", a-t-il ajouté. "Nous ne sommes autorisés à faire des changements que pour des raisons de fiabilité, de coût ou de logistique, et nous devons d'abord donner des informations très détaillées à la FIA, qui doit les approuver."

"Ensuite, elle distribue tous les documents aux autres motoristes. Nous devons recevoir l'approbation des autres fabricants pour pouvoir modifier les spécifications de chaque pièce. Nous faisons donc très attention à ne pas changer les performances. Il n'est pas possible de les améliorer pendant la saison. C'est ma réponse face à ces suspicions."

Comme l'a affirmé Tanabe, les progrès du moteur Honda constatés par les autres équipes sur ces quatre dernières courses sont le résultat d'un meilleur déploiement des systèmes de gestion de l'énergie. "Nous avons progressivement appris comment utiliser l'unité de puissance", a-t-il expliqué. "Nous améliorons nos faiblesses, et ensuite nous augmentons nos forces. En conséquence, la spécification de base, la performance, est la même, mais je pense que nous avons amélioré la performance sur la piste."

À de nombreuses reprises, Mercedes a lourdement insisté sur l'avantage que possédaient les Red Bull RB16B de Max Verstappen et Sergio Pérez dans les lignes droites. Mais Tanabe est loin de penser que son groupe propulseur soit la référence en catégorie reine. "Nous continuons à évaluer notre place par rapport aux autres motoristes. Cette analyse inclut également les performances du châssis, parce que si vous avez une bonne voiture, avec moins d'appui, vous voyez parfois de bonnes performances sur le moteur. Donc, c'est un peu difficile à juger."

"Le résultat actuel nous montre que nous ne sommes toujours pas numéro un. Mais comme je l'ai dit, nous ne pouvons pas améliorer la performance pure, comme la performance du moteur à combustion interne. Alors, nous travaillons très dur sur la façon d'utiliser efficacement l'unité de puissance sur la piste."

partages
commentaires

Related video

Verstappen : "Mercedes a vraiment un peu progressé"
Article précédent

Verstappen : "Mercedes a vraiment un peu progressé"

Article suivant

Ricciardo ne panique pas devant le rythme de McLaren

Ricciardo ne panique pas devant le rythme de McLaren
Charger les commentaires