Honda pourra utiliser son sixième moteur sans pénalité

Honda a été informé par la FIA qu’il n’y aura aucune pénalité appliquée lors du prochain changement de moteur effectué, conformément à l’allocation d’un moteur supplémentaire lors de la première année en F1 d’un motoriste. Cette décision a été officialisée à la suite du dernier Conseil Mondial du Sport Automobile à Mexico, il y a dix jours. 

Cela signifie que Honda dispose d’un total de cinq moteurs par monoplace cette saison, au lieu de quatre pour ses concurrents. Mais la situation était rendue compliquée puisque Honda avait déjà utilisé son cinquième moteur lors du Grand Prix d’Autriche sur les monoplaces de Jenson Button et Fernando Alonso. Des pénalités avaient donc été appliquées, avant la modification du réglement. 

Clarification de la FIA 

Pour faire la lumière sur cette situation, la FIA a indiqué à Honda quel était l’impact exact de l’attribution d’un moteur supplémentaire pour cette saison. 

Des sources ont confirmé à Motorsport.com que la FIA accorde à Honda une dérogation pour lui permettre de bénéficier d’un moteur neuf supplémentaire à partir de maintenant, sans que cela entraîne une pénalité. 

Choix stratégique

Désormais, Honda étudie l’impact de cette décision sur ses plans pour le Grand Prix de Hongrie et au-delà. Le motoriste nippon doit décider s’il va utiliser ses moteurs neufs dès à présent ou plus tard dans la saison. 

Honda doit encore utiliser ses derniers jetons de développement durant la deuxième partie de saison, et pourrait donc patienter avant d’introduire des moteurs neufs, afin de profiter pleinement des évolutions à venir. 

La décision finale ne devrait pas être prise avant les premiers essais libres du Grand Prix de Hongrie, vendredi. 

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités