Honda s'attend à un "weekend difficile" pour McLaren

Après avoir signé son meilleur résultat de la saison grâce à la cinquième place de Fernando Alonso et à la neuvième position de Jenson Button à Monaco, l'association McLaren Honda s'attend à souffrir davantage à Montréal.

Honda s'attend à un "weekend difficile" pour McLaren
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Jenson Button, McLaren MP4-31
Yusuke Hasegawa, directeur du programme F1 de Honda
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Eric Boullier, directeur de la compétition McLaren lors de la conférence de presse de la FIA
Fernando Alonso, McLaren MP4-31

En effet, l'écurie britannique savait que le tracé de la Principauté lui serait favorable, et elle a profité des incidents de course pour y engranger 12 précieux points. Sur le Circuit Gilles Villeneuve, en revanche, la vitesse de pointe est cruciale. Le motoriste Honda en est bien conscient.

"Montréal est très différent de Monaco, donc le weekend va être difficile pour l'équipe", reconnaît Yusuka Hasegawa, chef de projet Honda F1. "Nous allons continuer à travailler et nous focaliser sur ce que nous pouvons faire pour tirer le meilleur de notre package."

Continuer sur la lancée actuelle

Sur un circuit où McLaren s'est imposé à 13 reprises, avec trois victoires consécutives de 2010 à 2012, Fernando Alonso et Jenson Button n'auront pas la tâche facile, mais l'équipe espère continuer sur sa lancée des dernières courses, ayant marqué 23 points lors des trois dernières épreuves.

"Comme Monaco, ce Grand Prix est exceptionnel et a la réputation justifiée d'engendrer d'excellentes courses sur son formidable asphalte", déclare Éric Boullier, directeur d'équipe. "C'est là que s'arrêtent les similitudes, car ses exigences présentent des défis uniques pour nos ingénieurs, mécaniciens et pilotes."

"Sur le papier, ce circuit qui requiert une grande puissance ne fait pas partie de ceux qui joueraient en faveur des points forts de notre voiture, mais notre rythme de développement est tel que nous espérons continuer sur notre lancée des dernières courses pour viser de nouveaux points précieux."

"Ce ne sera pas facile, et la fiabilité sera la clé en premier lieu, mais notre objectif est de faire le meilleur spectacle possible pour les fans québécois, qui sont incroyablement enthousiastes, et de mettre notre package à l'épreuve sur l'historique Circuit Gilles Villeneuve", conclut le Français.

L'an dernier, au Grand Prix du Canada, les deux McLaren ont abandonné, victimes de problèmes d'échappements.

partages
commentaires
Le pari de Haas sur les ultratendres

Article précédent

Le pari de Haas sur les ultratendres

Article suivant

Les participants au Grand Prix F1 du Canada 2016

Les participants au Grand Prix F1 du Canada 2016
Charger les commentaires