Horner : 90% des problèmes sont liés à la partie logicielle

Repartie de Melbourne avec aucun point, Red Bull a pourtant dépassé toutes les attentes

Repartie de Melbourne avec aucun point, Red Bull a pourtant dépassé toutes les attentes. Avant sa disqualification, Daniel Ricciardo avait ainsi conquis un podium inattendu, même si son coéquipier Sebastian Vettel avait abandonné prématurément en raison d'un problème moteur.

Ces problèmes de gestion de l'unité de puissance Renault Energy, Red Bull les explique avant tout par la partie logicielle et électronique. Team Principal de l'équipe championne du monde, Christian Horner souligne que la fiabilité du bloc en lui-même n'est pas vraiment le souci.

"90% des problèmes sont liés à la partie logicielle, à la manière dont fonctionne le système de récupération d'énergie avec le moteur", précise-t-il. "Nous sommes extrêmement limités sur la maniabilité de la voiture, la manière dont le couple est délivré, ce qui affecte évidemment la vitesse de pointe. Je pense qu'il y a de la place pour un grand nombre d'améliorations, mais cela se travaille entre les ingénieurs à Milton Keynes et à Viry-Châtillon pour être certain d'en tirer le maximum."

Tandis que l'écurie autrichienne a

officiellement fait appel

de la disqualification de Ricciardo, Horner se dit satisfait des débuts de son équipe à Melbourne après un hiver difficile. Néanmoins, il pense toujours que Mercedes a une grosse avance, qu'il estime jusqu'à une seconde au tour. "Je pense que Mercedes est extrêmement rapide et que leur rythme est encore en-dessous de ce qu'ils peuvent faire", assure-t-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités