"On s'est fait Tsunoder" : Horner blâme les réseaux sociaux

Christian Horner relativise ses critiques envers Yuki Tsunoda après les qualifications du Grand Prix de Mexico, déplorant l'amplification des réseaux sociaux.

"On s'est fait Tsunoder" : Horner blâme les réseaux sociaux

Au terme d'un week-end mexicain où Red Bull Racing sera passé par diverses émotions, mais conclu par un résultat idéal avec la victoire de Max Verstappen et le podium de Sergio Pérez, Christian Horner est revenu sur l'incident des qualifications. Grande favorite après les essais libres, l'écurie de Milton Keynes a raté le coche et abandonné la première ligne aux deux Mercedes, ses dirigeants pointant du doigt l'attitude de Yuki Tsunoda en Q3. Pourtant membre du giron Red Bull, le pilote AlphaTauri a concentré les critiques, tenu responsable d'une gêne sur Sergio Pérez et Max Verstappen lorsqu'il s'était mis hors piste pour dégager la trajectoire.

À l'issue de la séance, les deux pilotes Red Bull ont déploré la manœuvre du Japonais, tout comme Christian Horner lui-même, dont les propos ont rapidement fait du bruit. "Je crois qu'on s'est fait Tsunoder !", a notamment lâché le Britannique au micro de Sky Sports. Il n'en fallait pas plus pour que les débats s'enflamment, notamment sur les réseaux sociaux. Un effet que déplore Horner, estimant que l'histoire a fait plus de bruit qu'elle n'en valait tout en assumant le fait d'avoir publiquement critiqué un pilote, tout membre du programme Red Bull soit-il.

"Je pense que si vous regardez le contexte de ce qui est dit… et avec ces choses-là, malheureusement, les réseaux sociaux ont l'habitude de choisir certains passages et de les exploiter", explique Horner. "Je crois que ce serait un monde assez ennuyeux si on ne pouvait pas commenter les performances d'un pilote."

Par ailleurs, le patron de Red Bull admet que son point de vue sur l'incident qui a mis aux prises Tsunoda et ses pilotes a légèrement évolué à froid, après avoir analysé de plus près la situation. Le Japonais, déjà défendu par Franz Tost, a selon lui mal été informé par ses ingénieurs quant au trafic qui arrivait derrière lui.

"Après avoir eu l'occasion d'y réfléchir, je pense que pour être juste envers Yuki, il aurait pu être aidé un peu plus, avec plus d'informations", confie Horner. "L'issue a été malheureuse, surtout qu'il n'était là que pour donner l'aspiration à son coéquipier. Mais c'est comme ça. Au bout du compte, ça va car en partant depuis la deuxième ligne, ça s'est bien passé pour nous."

Lire aussi :

partages
commentaires
Alonso n'était "pas fier de son pilotage" avant la course
Article précédent

Alonso n'était "pas fier de son pilotage" avant la course

Article suivant

Ricciardo rassuré sur son rôle dans l'accrochage avec Bottas

Ricciardo rassuré sur son rôle dans l'accrochage avec Bottas
Charger les commentaires