Horner : Bottas n'aurait pas dû être surpris par la consigne

partages
commentaires
Horner : Bottas n'aurait pas dû être surpris par la consigne
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
2 oct. 2018 à 12:01

Le directeur de l'équipe de Formule 1 de Red Bull, Christian Horner, s'est dit surpris que Mercedes ne se soit pas mis d'accord avant la course sur les consignes d'équipe lors du Grand Prix de Russie.

Valtteri Bottas était en bonne voie pour remporter sa première victoire de la saison 2018 de F1 à Sotchi avant d'avoir à obéir à une consigne de Mercedes pour qu'il laisse passer son coéquipier Lewis Hamilton.

Pour Horner, personne n'aurait dû être surpris que l'écurie allemande agisse de la sorte à ce stade de la lutte pour le Championnat du monde, et a reconnu qu'il aurait fait la même chose. Mais il estime que la façon dont la position de Mercedes a semblé changer entre la course et l'avant-course était étrange.

Lire aussi :

"D'après ce que j'ai compris, Bottas n'était pas particulièrement heureux. Mais on aurait pu penser qu'ils auraient discuté des scénarios avant la course. Ça n'aurait pas dû être une surprise. Je suis surpris que ça aurait été une surprise pour quiconque."

"C'est très facile d'oublier que la F1 est un sport d'équipe. En fin de compte, ce sont les pilotes qui pilotent pour l'équipe. Ce que je suppose avoir créé un peu de confusion à ce sujet, c'est que tout n'a pas été discuté à l'avance et n'a pas fait l'objet d'un accord avant l'événement."

Horner s'est en tout cas montré catégorique sur le fait qu'il aurait pris la même décision que Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes.

Hamilton a abordé le Grand Prix de Russie avec 40 points d'avance sur Sebastian Vettel et en compte maintenant 50 de plus que son rival. "Dans cette situation, il suffit de quelques abandons, et vous vous battez pour un Championnat du monde", a déclaré Horner.

"C'est une bataille constante entre un championnat de pilotes et l'intérêt personnel des pilotes et l'intérêt collectif de l'équipe. Donc on peut comprendre la raison d'être [de la consigne]. On dirait juste que son exécution n'a pas fait l'objet d'une discussion préalable."

À la question de savoir si les événements de Sochi pourraient avoir un effet négatif sur le moral de Bottas, Horner a ajouté : "Bien sûr, mais son rôle cette année est très clair. Il ne faut pas être un génie pour comprendre ça."

Prochain article Formule 1
Diaporama: l'Alfa Romeo Sauber dans le Grand Prix de Russie

Article précédent

Diaporama: l'Alfa Romeo Sauber dans le Grand Prix de Russie

Article suivant

La FIA veut changer la façon de classer les pilotes pénalisés

La FIA veut changer la façon de classer les pilotes pénalisés
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas Boutique , Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités