Horner en appelle à la FIA et provoque la colère de Mercedes

Alors que Red Bull Racing a manifesté unanimement son mécontentement envers son motoriste Renault, Christian Horner en a appelé à la FIA à l'issue du Grand Prix d'Australie pour mettre fin à la domination de Mercedes, prétextant une course ennuyante pour le grand public. Le Team Principal de l'écurie autrichienne estime que les instances ont le pouvoir de rééquilibrer techniquement les forces et qu'elles doivent le faire pour ne pas laisser la firme à l'Etoile dominer l'intégralité de la saison.

En Australie, l'écart entre les Mercedes et la concurrence en a de nouveau effrayé plus d'un. Une situation à cause de laquelle Horner juge urgent d'agir via un équilibrage des performances des unités de puissance. Ultra performant dans ce domaine, Mercedes a conservé – voire accentué – son avance en ce début de saison.

"La FIA, grâce aux règles, a un mécanisme d'égalisation [des performances]. Je pense que c'est quelque chose qu'ils devraient peut-être regarder", estime Horner. "Mercedes a fait un super travail. Ils ont une bonne voiture, un moteur fantastique et ils ont deux très bons pilotes. Le problème est que l'écart est si grand que l'on se retrouve avec trois niveaux de course. Ce n'est pas sain pour la F1."

Mercedes répond avec agacement

Horner estime que Renault souffre à l'heure actuelle d'un déficit de 100cv par rapport à Mercedes, et suggère à la FIA d'agir pour équilibrer les forces. Une attitude qui n'a pas tardé à provoquer le courroux de l'écurie de Brackley. Directeur de Mercedes, Toto Wolff était très remonté devant les propos tenus par son rival de Milton Keynes.

"Ce que je pense : 'Gardez cette foutue tête vers le bas, travaillez dur et essayez de résoudre cela'", a lancé l'Autrichian en guise de réponse à Red Bull, ajoutant que Christian Horner et Helmut Marko devraient aller se lamenter ailleurs que dans le paddock F1.

Président non-exécutif de Mercedes, Niki Lauda a développé le point de vue de ses hommes de manière plus diplomatique pour répondre aux requêtes de Red Bull.

"Ceux qui critiquent continuellement n'ont pas d'idée de ce dont ils parlent", regrette-t-il, relayé par l'agence APA. "Nous sommes tous ici pour apporter le maximum en matière de technologie d'innovation, la meilleure voiture, le meilleur moteur, les meilleurs pilotes, et essayer de gagner le Grand Prix. C'est le but en Formule 1. Si les autres sont ici pour d'autres choses, ils ne savent pas de quoi ils parlent."

"Ferrari est de retour sur le podium, donc qu'est-ce qui ne va pas en Formule 1 ? Tout vient de Red Bull parce qu'ils sont ennuyés de voir que leur voiture ne fonctionne pas."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Niki Lauda , Toto Wolff
Équipes Red Bull Racing , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités
Tags mercedes, red bull