Horner encourage Hamilton à changer son approche

partages
commentaires
Horner encourage Hamilton à changer son approche
Par :
6 juil. 2020 à 09:37

Christian Horner encourage Lewis Hamilton à revoir la manière dont il lutte contre certains pilotes, après le second accrochage avec Alex Albon en trois courses.

À la lutte pour la deuxième place lors du Grand Prix d'Autriche, Lewis Hamilton et Alex Albon se sont de nouveau accrochés, le Thaïlandais ayant été touché au niveau de la roue arrière par le Britannique, qui manquait de grip et a subi un sous-virage le menant à harponner la Red Bull. Deux courses auparavant, en novembre 2019 au Brésil, Hamilton avait déjà accroché le pilote Red Bull en fin de course, déjà pour la deuxième place. Interrogé par Motorsport.com sur le conseil qu'il donnera à son pilote lorsqu'il croisera la route de Hamilton, Christian Horner prône la méfiance.

"Sois prudent !", répond-il. "Alex n'avait pas la vitesse en ligne droite, donc il savait qu'avec l'avantage en grip, il devait le passer à l'entrée ou en sortie d'un virage. De notre point de vue, le boulot était fait. Il commençait déjà à se projeter vers Valtteri quand Lewis a mis une roue à l'intérieur. Je pense que c'est plutôt à Lewis que la question sur ce qu'il ferait différemment devrait être posée."

Lire aussi :

"Alex avait mieux négocié son virage et il en était à la sortie. Je n'ai aucune idée de la raison pour laquelle Lewis a mis une roue à cet endroit-là. C'est évidemment frustrant pour Alex que ce soit la deuxième fois en trois courses que ça lui arrive. C'est malheureux car je pense qu'il aurait eu une chance de victoire."

Les commissaires ont tranché en faveur d'Albon et pénalisé Hamilton de cinq secondes, mais l'impatience du pilote Red Bull a été évoquée, ce que défend Horner en soutenant la décision de son pilote d'attaquer sans attendre : "Le plus gros avantage qu'il avait était sur la chauffe des pneus, car les Mercedes devait le faire avec des gommes dures après plusieurs tours derrière le Safety Car. Nous voyions que la Mercedes était très rapide en ligne droite, donc il devait y parvenir autrement. Il a fait le travail avant le virage. Il était déjà devant dans le virage, et accélérait quand Lewis a mis une roue à l'intérieur de sa roue arrière droite. On ne peut pas lui en vouloir pour ça."

Les notes du Grand Prix d'Autriche 2020

Article précédent

Les notes du Grand Prix d'Autriche 2020

Article suivant

Gasly a failli abandonner en début de course

Gasly a failli abandonner en début de course
Charger les commentaires