Horner : "Hamilton a eu énormément de chance" à Imola

Christian Horner souligne la chance dont a bénéficié Lewis Hamilton à Imola et s'attend à ce que Mercedes représente une grande menace lors des deux prochains Grands Prix.

Horner : "Hamilton a eu énormément de chance" à Imola

Monter sur le podium après avoir chuté au neuvième rang avec un tour de retard, c'est un exploit que l'on voit rarement dans la Formule 1 moderne, et Lewis Hamilton l'a réalisé au Grand Prix d'Émilie-Romagne. Sorti de piste lorsqu'il a tenté de doubler le retardataire George Russell, le pilote Mercedes a bénéficié d'une règle qui profite habituellement aux petites équipes : il a pu récupérer son tour de retard lorsque la course a été neutralisée par la voiture de sécurité puis par le drapeau rouge, à la suite d'un spectaculaire accident impliquant… son coéquipier Valtteri Bottas et ce même Russell, protégé de la marque à l'étoile. Hamilton a ensuite réalisé cinq dépassements en seconde moitié de course pour remonter à la deuxième place.

Lire aussi :

"Il faut dire que Lewis a eu énormément de chance, et je suis sûr qu'il serait d'accord pour le dire", écrit Christian Horner dans sa chronique sur le site de son écurie, Red Bull Racing. "Le drapeau rouge, qui a été provoqué par son coéquipier, lui a permis de reprendre son tour de retard après son propre accident, alors qu'il aurait effectivement été écarté de la course au podium. Mais il a réalisé une très belle remontée et Mercedes a de nouveau montré un excellent rythme de course, on voit donc que ça ne se joue pas à grand-chose en ce moment. Il faut tout réussir le jour-même, ne pas commettre d'erreurs, développer la voiture de manière efficace en respectant le règlement du plafond budgétaire et tirer le maximum de chaque week-end."

"Nous allons essayer de mettre autant de pression que possible sur Lewis dans sa défense du titre. Il a commis une erreur cruciale lorsqu'il est sorti de la piste, ce qui est facile à faire dans ces conditions, mais après la victoire de Max [Verstappen], il mène encore le championnat grâce au point qu'il a marqué en réalisant le meilleur tour en course. Si les 21 prochains Grands Prix sont aussi passionnants que les deux premiers, la saison va être fascinante."

"Presque inespéré" pour Mercedes de mener les championnats

Jusqu'à présent, la Red Bull RB16B est clairement plus compétitive que la Mercedes W12, ayant signé la pole position avec quatre dixièmes d'avance à Bahreïn tandis que seules des erreurs de Max Verstappen et de Sergio Pérez en Q3 ont permis à Lewis Hamilton de s'octroyer la première place des qualifications à Imola. Un Hamilton qui a arraché la victoire à Verstappen sur le fil dans le désert avant d'avoir, on l'a vu, une certaine réussite lors de la course italienne ; chez Mercedes, on s'estime heureux.

"S'en tirer en menant les deux championnats, c'était presque inespéré, car nos rivaux n'ont pas tiré le maximum de l'opportunité que nous leur avons donnée", souligne Toto Wolff, directeur d'équipe. "Et cela prouve à quel point la saison devant nous représente un défi et la rapidité avec laquelle les choses peuvent changer en Formule 1."

Et du côté de Red Bull, on s'attend à connaître davantage de difficultés lors des deux prochains Grands Prix. "Nous nous rendons au Portugal et en Espagne, deux super pistes mais des circuits qui, à notre avis, devraient favoriser les atouts de Mercedes, selon les données de l'an dernier", estime Horner. "Si nous pouvons mettre un petit peu de pression à Mercedes sur ces pistes, ce sera prometteur pour le reste de l'année. J'ai toujours dit qu'il allait falloir quatre courses pour se faire une bonne idée de la hiérarchie ; maintenant, c'est donc l'épreuve de vérité."

partages
commentaires
Mario Andretti voit chez Colton Herta "des qualités dignes de la Formule 1"
Article précédent

Mario Andretti voit chez Colton Herta "des qualités dignes de la Formule 1"

Article suivant

Officiel - Le GP du Canada remplacé par la Turquie

Officiel - Le GP du Canada remplacé par la Turquie
Charger les commentaires