Horner : Hamilton "est très rusé" dans ses manœuvres

Christian Horner estime que Lewis Hamilton n'est pas forcément moins agressif en piste que Max Verstappen mais peut-être plus "rusé".

Horner : Hamilton "est très rusé" dans ses manœuvres

Au-delà des polémiques, c'est clairement une opposition de styles que propose la lutte pour le titre mondial entre Lewis Hamilton et Max Verstappen. Le premier assume vouloir être "le plus pur des pilotes", le second revendique son agressivité au point de remettre en cause les sanctions qui lui sont infligées. À Djeddah, le combat est encore monté d'un cran avec plusieurs escarmouches entres les deux prétendants au titre, jusqu'à un accrochage finalement sans trop de conséquences mais pour lequel le Néerlandais a été pénalisé.

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, Lewis Hamilton n'a pas fait dans la langue de bois, estimant que son adversaire allait trop loin dans leur duel en piste. "C'est difficile de se battre avec un pilote qui n'utilise pas le même règlement", a notamment tancé le Britannique. La tension du moment est telle que nombreux sont ceux qui ont appelé de leurs vœux une finale plus sereine et loyale à Abu Dhabi ce week-end, y compris dans les rangs de Mercedes et de Red Bull Racing.

Pour autant, Christian Horner refuse que les deux pilotes soient strictement catalogués d'une manière qui ferait de Max Verstappen le coupable systématique. Le directeur de Red Bull assure que son pilote n'a aucune intention de risquer volontairement l'accrochage avec son rival et attire l'attention sur l'habileté dont fait preuve selon lui Lewis Hamilton. Une observation qui rejoint d'ailleurs celle formulée par Jacques Villeneuve après la course de Djeddah.

"Je vous demanderais de regarder l'entrée de Lewis dans le dernier virage", pointe Christian Horner. "Il a poussé Max dehors de la même manière. Tout pilote qui est passé par le karting ou qui a couru dans n'importe quelle catégorie fera la course durement. C'est comme ça que ces gamins ont couru tout au long de leur carrière. Lewis est très rusé dans la manière dont il le fait parfois. Regardez tout simplement le dernier virage, quand il a contraint Max à élargir, et dans un autre virage aussi, où il a ouvert le volant. Je crois que c'était au virage 1. Ce sont deux gars qui se battent avec des marges infimes et qui repoussent les limites. Si l'on ne veut pas qu'ils puissent élargir, alors il faut mettre un bac à gravier."

Malgré les nombreuses mises en garde, la crainte de voir la situation dégénérer une dernière fois à Abu Dhabi ce week-end est palpable. Néanmoins, Christian Horner se montre plus confiant sur ce point et insiste sur la priorité de chacun : finir devant l'autre. Car les deux hommes sont aujourd'hui à égalité de points au championnat.

"Le vainqueur emporte tout, non ? Celui qui termine en tête est Champion du monde, alors on verra. Nous n'avons qu'une seule chance", précise le Britannique. "Nous devons essayer de battre Lewis une fois de plus cette année. Ils [Mercedes] ont la performance de leur côté en ce moment, ils ont remporté trois courses d'affilée. Ils seront très, très compétitifs à Abu Dhabi. Avec le nouveau tracé, nous nous attendions à ce qu'ils aient un gros avantage sur nous [en Arabie saoudite], et nous nous sommes durement battus. Max a été exceptionnel tout le week-end."

Lire aussi :

partages
commentaires
Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre
Article précédent

Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre

Article suivant

Prost et Senna, "des enfants de chœur" à côté de Verstappen-Hamilton

Prost et Senna, "des enfants de chœur" à côté de Verstappen-Hamilton
Charger les commentaires