Horner - "Il n'y a que Rosberg qui peut perdre" le titre

partages
commentaires
Horner -
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
25 oct. 2016 à 16:30

Pour Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, le championnat de Formule 1 est à un moment où ce n'est plus vraiment Lewis Hamilton qui peut gagner mais Nico Rosberg qui peut perdre, à trois courses du but.

Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Podium : Nico Rosberg, Victoria Vowles, et le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, Kimi Raikkonen, Ferrari, Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1, Felipe Massa, Williams, Sergio Perez, Sahara Force India F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12, Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12, Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H

Même si l'Allemand a perdu une bataille contre le Britannique lors du Grand Prix des États-Unis, il conserve une marge de 26 points suffisante pour envisager sereinement la fin de saison, avec les Grands Prix du Mexique, du Brésil et d'Abu Dhabi restant au calendrier.

Cet écart signifie deux choses : à partir de Mexico, Rosberg pourrait être titré en fonction des résultats de Hamilton mais surtout, il peut finir chaque course à la seconde position derrière son équipier et tout de même coiffer sa première couronne mondiale.

Christian Horner, dont le pilote Daniel Ricciardo est actuellement le troisième homme du championnat 2016, estime que la situation est très claire : "Il n'y a que Rosberg qui peut perdre, n'est-ce pas ? S'il finit second lors des trois prochaines courses alors Lewis sera trop court."

"Mais tout peut arriver. Une crevaison, ou un abandon, Lewis remporte une victoire et alors soudainement, il y a un point entre eux."

Le technicien britannique pense que l'approche psychologique de Hamilton est facilitée par sa position de chasseur car il n'a en définitive d'autre option que de l'emporter à chaque GP. "Pour Lewis, c'est simple - ce sont comme trois finales de Coupe d'Angleterre [de football]. Il doit gagner les trois courses et ensuite, ce qui arrive à l'autre voiture, il ne peut pas le contrôler."

Prochain article Formule 1
Gasly - Renault est "une option" pour 2017

Previous article

Gasly - Renault est "une option" pour 2017

Next article

Haas envisage de changer de fournisseur de freins

Haas envisage de changer de fournisseur de freins

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg Shop Now
Équipes Red Bull Racing , Mercedes
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités