Horner : "Ç'aurait été vraiment injuste de pénaliser Verstappen"

Christian Horner salue la décision des commissaires sur l'incident ayant impliqué Max Verstappen et Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo.

Horner : "Ç'aurait été vraiment injuste de pénaliser Verstappen"

C'est au 48e tour du Grand Prix de São Paulo que la bataille pour la victoire entre Max Verstappen et Lewis Hamilton a atteint son paroxysme. Le pilote Mercedes a attaqué son rival par l'extérieur au virage 4, mais Verstappen a adopté une trajectoire emmenant les deux monoplaces en dehors de la piste, parvenant ainsi à conserver la tête pendant onze tours supplémentaires.

Lire aussi :

La direction de course n'a pas jugé utile d'ouvrir une enquête sur cet incident, au grand dam de Hamilton, qui est néanmoins parvenu à trouver l'ouverture un quart d'heure plus tard et a ensuite creusé l'écart pour remporter la victoire. Christian Horner, lui, estime que les commissaires ont pris la bonne décision.

"Lewis a tenté l'extérieur, Max a freiné tard à l'intérieur et ils sont tous deux sortis large, alors ç'aurait été vraiment injuste de pénaliser là-dessus", estime Horner au micro de Sky Sports F1. "Si ça avait été l'inverse, j'aurais laissé mon directeur sportif s'en plaindre, mais je n'en aurais rien attendu."

Et lorsqu'il est informé de l'avis de Martin Brundle, selon qui il aurait dû y avoir une pénalité, et de Johnny Herbert, d'après qui Verstappen n'a pas suffisamment braqué le volant, Horner rétorque : "Une pénalité pour quoi ? Il n'y a pas d'avantage obtenu et il n'y a pas eu de contact. Je pense que c'est juste une dure bataille entre eux deux, et je pense que les commissaires ont pris la bonne décision à ce sujet. Nous avons parlé de la mentalité 'let them race' [visant à moins sanctionner les incidents mineurs en course, ndlr] à de très nombreuses reprises."

Ce résultat est en tout cas décevant dans la mesure où Verstappen a mené, virtuellement ou non, les 58 premiers tours du Grand Prix avant d'être surpassé par son adversaire. "C'est toujours dur d'encaisser une défaite quand on a mené pendant tant de tours, mais contre toute attente je trouve que Max a fait un travail exceptionnel pour maintenir Lewis derrière pendant si longtemps. On a vu le rythme de cette voiture hier, elle était juste inarrêtable, alors pour nous il s'agissait de limiter les dégâts", juge Horner. "C'était impossible de se battre avec aujourd'hui, nous nous sommes défendus du mieux possible. Max a fait de son mieux, mais il n'y avait juste aucune chance aujourd'hui."

partages
commentaires
Hamilton à l'amende après sa victoire à Interlagos
Article précédent

Hamilton à l'amende après sa victoire à Interlagos

Article suivant

Bottas : "Nous aurions dû faire le doublé"

Bottas : "Nous aurions dû faire le doublé"
Charger les commentaires