Horner - La perspective Volkswagen semble "partie en fumée"

Le Team Principal de Red Bull a reconnu que les espoirs de son équipe de convaincre Volkswagen/Audi de s’engager en F1 s’évaporent, alors que le constructeur allemand est au coeur d’un scandale depuis le début de la semaine. 

Horner espérait pouvoir nouer un partenariat d’envergure en vue d’une motorisation à l’horizon 2018, via un programme F1 lancé par le groupe VW. Mais suite au scandale des contrôles d’émissions faussés sur les véhicules de série du constructeur allemand, la probabilité est désormais moindre. 

Interrogé par NBC sur la situation, Horner a lâché : "Il semble que ce soit parti en fumée."

Une menace toujours réelle

Le Britannique a de nouveau insisté sur les efforts qu’il fournit pour trouver un accord moteur compétitif en vue de l’année prochaine, alors que Red Bull menace de quitter la F1. Le directeur de l’écurie autrichienne a assuré qu’il ne s’agissait pas d’être mauvais perdant, mais d’assurer les intérêts de son équipe. 

"Ce n’est pas que nous ne gagnons plus, c’est que nous sommes dans une position où nous ne pouvons pas concurrencer les autres ailleurs que sur des circuits comme Singapour", a-t-il expliqué. "Ce qu’il faut comprendre avec Red Bull, c’est que nous payons pour un moteur Renault à travers une relation client, et c’est inacceptable d’avoir un produit aussi inférieur [aux autres] que celui que nous avons reçu."

"Avec la manière dont sont faites les règles, c’est simplement impossible de rivaliser à moins d’avoir une unité de puissance Mercedes ou Ferrari. Et si nous ne pouvons pas être compétitif, il faut se poser la question quant à l’utilité de rester en F1."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Daniil Kvyat
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags audi, horner, moteur, volkswagen, vw