Horner - Pirelli a "une marge de progression" avec les pneus pluie 2017

partages
commentaires
Horner - Pirelli a
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
18 nov. 2016 à 14:01

Le directeur de Red Bull Christian Horner pense que Pirelli, le fournisseur unique des pneus de la Formule 1, peut encore progresser avec ses gommes pluie pour la saison 2017.

Sebastian Vettel, Ferrari, teste les pneus Pirelli 2017
Sebastian Vettel, Ferrari, teste les pneus Pirelli 2017
Sebastian Vettel, Ferrari, teste les pneus Pirelli 2017
Nico Rosberg, Mercedes F1 Team teste les pneus Pirelli 2017
Pascal Wehrlein, Mercedes F1 Team teste les pneus Pirelli 2017
Pascal Wehrlein, Mercedes F1 Team teste les pneus Pirelli 2017

Lors du Grand Prix du Brésil, les pilotes se sont plaints d'aquaplaning avec les pneus pluie, à l'image de Kimi Räikkönen qui a expliqué que la situation avait empiré par rapport aux gommes pour conditions extrêmes d'il y a quelques années.

Cette situation a été exacerbée par le fait que les pneus intermédiaires se sont montrés à certains moments plus rapides, ce qui a encouragé des pilotes à passer les gommes à flancs verts, alors même que la situation en piste n'y était pas propice et semblait presque contraindre à l'utilisation des Cinturato bleus.

Pour 2017, Pirelli travaille depuis trois mois avec Ferrari, Red Bull et Mercedes sur les pneus, qui seront plus larges et devront subir des charges en virages plus importantes, et a bénéficié d'une demi-douzaine de journées organisées sur piste humide, une première depuis bien longtemps pour l'entreprise milanaise.

Christian Horner, interrogé sur la possibilité de rendre la course sous la pluie meilleure en améliorant les pneus pour ces conditions, répond : "Je pense que ça aiderait certainement. Vous avez pu voir que les pilotes avaient des problèmes d'aquaplaning avec le pneu pluie plus qu'avec l'inter. Kimi [Räikkönen] a été accidenté devant nous avec les pluie, alors qu'Ericsson était en inters."

"Nous avons mené quelques essais sur piste humide pour Pirelli au début de l'année, pour essayer d'aider, et il semble qu'il y a une marge de progression dans ces conditions extrêmes."

Horner explique qu'il espère que l'augmentation de l'appui prévue en 2017 pourra permettre d'améliorer la situation, même si une investigation plus poussée pourrait être nécessaire. "C'est certainement une chose sur laquelle se pencher, mais espérons qu'avec un peu plus d'appui l'année prochaine, cela aidera."

Article suivant
Technique - Mercedes en fait-il assez pour rester devant en 2017 ?

Article précédent

Technique - Mercedes en fait-il assez pour rester devant en 2017 ?

Article suivant

Sauber - Même sans les points du Brésil, 2017 était assuré

Sauber - Même sans les points du Brésil, 2017 était assuré
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Jonathan Noble