Horner propose des V6 bi-turbo et simplifiés pour 2016

A l'heure où les discussions sur les orientations économiques à prendre par la F1 sont nombreuses, Christian Horner a fait une proposition importante sur le plan des motorisations

A l'heure où les discussions sur les orientations économiques à prendre par la F1 sont nombreuses, Christian Horner a fait une proposition importante sur le plan des motorisations. Le team principal de Red Bull Racing sait pertinemment que revenir aux V8 de ces dernières saisons n'est pas une décision raisonnable. En revanche, il estime que la simplification de la partie hybride des actuelles unités de puissance est une voie à creuser.

Conserver les V6 actuels mais les coupler à un ERS communs à tous est donc une nouvelle idée posée sur la table, tout en suggérant un double turbo, qui pourrait au passage donner une sonorité plus forte aux blocs moteurs.

"Je crois que nous devons reconnaître ce qui a été fait du point de vue ingénierie et maintenant regarder pour simplifier les choses, potentiellement en conservant la philosophie V6, peut-être en allant vers un bi-turbo qui corrigerait les problèmes de bruit que nous avons eus cette année, et peut-être même un système de récupération d'énergie (ERS) standard, ce qui réduirait considérablement les coûts, le développement et également le prix de fourniture aux équipes clientes. Je crois que c'est quelque chose dont le Groupe Stratégique devrait discuter", a lancé le Britannique.

En avançant une telle proposition, Horner considère plusieurs points de vue et plus précisément celui des motoristes, ainsi que des équipes clientes, pour qui les coûts seraient alors réduits.

"Je pense que le scénario est tel qu'il est insoutenable, c'est insoutenable pour les constructeurs de continuer à dépenser au niveau où ils sont, et plutôt que revenir en arrière avec les V8, peut-être que nous devrions éventuellement conserver la base que nous avons réalisée, mais la simplifier", insiste Horner. "Si les coûts de développement restent ce qu'ils sont, nous n'attirerons pas de nouveaux constructeurs dans la discipline, et nous pourrions mener des constructeurs actuels à quitter le sport."

Horner le sait, de telles modifications ne sont pas sérieuses pour entrer en vigueur dès 2015, mais il lance cette proposition en souhaitant qu'elle soit profondément considérée à l'horizon 2016.

"Nous devons réfléchir, pas seulement sur aujourd'hui mais au sujet de l'avenir. Pour 2015, il y a une très petite possibilité de pouvoir faire quelque chose avec les règles, mais pour 2016 d'énormes choses peuvent être faites et je crois que les équipes, avec la FIA et les promoteurs, doivent avoir cette responsabilité de faire en sorte que ces problèmes soient corrigés et que le sport soit viable et attractifs pour les nouveaux constructeurs."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités