Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Punir Verstappen aurait été "incompréhensible" selon Horner

partages
commentaires
Punir Verstappen aurait été "incompréhensible" selon Horner
Par :
, NobleF1
1 juil. 2019 à 09:19

Le directeur de Red Bull, Christian Horner, pense qu'il aurait été incompréhensible de voir la FIA punir Max Verstappen pour son attaque sur Charles Leclerc au Grand Prix d'Autriche.

Max Verstappen a fait face à une enquête des commissaires à la suite de sa victoire sur le Red Bull Ring, afin de décider s'il avait délibérément poussé Charles Leclerc hors de la piste lorsqu'il a pris la tête de la course dans le troisième virage de l'avant-dernier tour.

Bien que les commissaires aient mis plus de trois heures à officialiser leur décision, il a été décidé qu'il s'agissait d'un incident de course. Pour Horner, qui était ravi de la première victoire de son équipe avec son nouveau partenaire moteur Honda, les conséquences d'un retrait de la victoire de Verstappen auraient été inimaginables. 

Lire aussi:

Interrogé sur la réaction qu'aurait été la sienne si Verstappen avait été puni, Horner a déclaré : "Cela ne vaut même pas le coup d'y penser car honnêtement, ils ont pris la bonne décision. Il aurait été incompréhensible de penser qu'ils changent le podium après une course comme celle-ci. C'était juste le remontant dont avait besoin la F1 pour une course fantastique."

Récemment, une série de pénalités a été distribuée contre des pilotes ayant obligé leurs rivaux à sortir de la piste, et il était évident au moment où l'incident s'est produit qu'une enquête serait ouverte. Horner assure que son équipe n'a jamais douté que Verstappen aurait pu faire quelque chose de mal, et n'a pas considéré l'idée de lui demander de rendre la position. 

Lire aussi:

"Nous étions entièrement convaincus que c'était correct", assure-t-il. "Et bien sûr, cela passe chez les commissaires et vous ne savez pas [ce qu'il adviendra]. Mais je pense que Tom Kristensen et les commissaires qui étaient présents ont fait un très bon choix. Un jour, ça ira contre nous, mais c'est la course, c'était juste, c'était rude mais c'est ce que la F1 doit être."

Horner estime que Verstappen était dans son droit car il a atteint le point de corde avant Leclerc : "Si vous regardez, il était devant au point de corde, et à un moment il l'avait dépassé dans le virage. C'est à l'autre gars de ralentir et de tenter de recouper la trajectoire, sans quoi c'est une réussite, échec et mat, il est devant. C'est la manière dont les commissaires ont vu cette action."

 

Article suivant
Verstappen/Leclerc : un cas incomparable aux précédents pour la FIA

Article précédent

Verstappen/Leclerc : un cas incomparable aux précédents pour la FIA

Article suivant

Le directeur technique de Honda explique son retard sur le podium

Le directeur technique de Honda explique son retard sur le podium
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Charles Leclerc , Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Jonathan Noble